Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 5 mars 2021 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
C’est écrit sur l’emballage : Michel Portal à 85 ans ! Mais dans sa tête, dans ses sons et ses créations, le temps n’a jamais réussi à freiner les envies et la folie créatrice de ce gardien d’un no man’s land entre jazz, musique contemporaine et tout le reste. Portal a toujours vénéré les rencontres imprévues voire improbables. Brouiller les pistes. Magnifier l’ailleurs. Renforcer la marge. Après dix ans de silence discographique (Baïlador date de 2011), le clarinettiste embarque ici son groupe au casting de feu (Bojan Z au piano et aux claviers, Nils Wogram au trombone et Bruno Chevillon à la contrebasse) dans une embardée improvisée forcément explosive mais aussi stimulée par le contexte de la pandémie.« Ce disque s’est fait dans des conditions très particulières, au sortir de deux longs mois de confinement. Avec les membres de mon nouveau quintet, nous nous sommes retrouvés dans les studios de Label Bleu, avides de musique mais animés d’un sentiment mêlé de joie, de crainte du virus et de méfiance involontaire envers l’autre soudain renvoyé à son statut d’“étranger menaçant”. Comme s’il s’agissait pour chacun d’entre nous de rétablir la bonne distance par rapport au monde et aux autres, la musique durant ces quelques jours d’enregistrement s’est inventée au présent en circulant de l’un à l’autre avec une vraie intensité collective. C’est ce mouvement fondamental d’ouverture qui, je crois, donne à la musique de ce disque sa couleur et sa direction – comme un retour progressif à la vie. Ce que nous avons cherché là tous ensemble, c’est de retrouver l’élan et l’insouciance du jeu, la joie simple de partager l’instant dans ce qu’il a de plus vif et explosif : cette faculté qu’a la musique, quand on la prend au sérieux avec suffisamment de légèreté, d’abattre tous les murs qui peuvent s’ériger entre nous ! »Des murs qui sont aussi des frontières. MP85 est là pour les gommer et passer de l’Afrique (African Wind) à l’Arménie (Armenia) ou au pays basque (Euskal Kantua). L’osmose est telle entre ces quatre-là qu’on suit les yeux fermés leur tour du monde en 50 minutes. Que l’improvisation soit teintée d’une certaine forme de mélancolie (Armenia) ou plus bondissante (Jazzoulie), le gang de Michel Portal fait oublier la parenthèse désenchantée de la pandémie. © Marc Zisman/Qobuz

L'interprète

Michel Portal dans le magazine