Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD10,99 €
30

Dance - Paru le 31 mars 1997 | F Communications

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Deuxième album du pape gaulois de la techno, 30 rappelle qui est le boss en quelque sorte… En 1997 lorsque parait la chose, Laurent Garnier n’a plus rien à prouver, juste à montrer peut-être que sa philosophie musicale peut tenir sur un vrai album et pas seulement le temps de maxis ou de DJ set… 30 est donc construit comme un véritable trip – avec un début, un milieu et une fi – au cours duquel le Parisien alterne plage atmosphériques magnifiques et uppercuts imparables (le mythique single Crispy Bacon évidemment). Un disque qui rappelle également que Garnier est toujours au fond de lui un enfant de Chicago. Mais un Chicago qui a su évoluer et accueillir des sons et des saveurs bien à lui. Un classique. © MD/Qobuz
A partir de :
CD10,99 €

Dance - Paru le 7 février 2000 | F Communications

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Troisième long format de Laurent Garnier, Unreasonable Behaviour est son album le plus équilibré, peut-être le plus réussi. Il donne toute la mesure de la puissance dansante du Français et démontre à nouveau sa faculté de construire un disque dans la durée. A l'inverse de 30, il a plutôt bien vieilli à l'image de « The Man with the Red Face » qui est toujours joué sur scène ou en club par le DJ. Ce titre, au clip sauce indienne loufoque, est un parfait mélange de montée électronique mariée au son organique du saxophone de Philippe Nadaud. Le visage de ce dernier lors de l'enregistrement a tout simplement donné son titre au morceau. Comme pour 30, il ne faut toutefois pas focaliser l'attention sur le tube du disque tant le reste est riche. « Greed », « City Sphere » ou « Le Groove de ta mère », disponible uniquement en version vinyle, valent tout autant le détour. On y retrouve le style Garnier, largement inspiré du son de Detroit, fait de nappes onctueuses et de rythmes entraînants. D'autres plages sont plus planantes, mais tout aussi captivantes. Un morceau aurait mérité plus de faveurs du dancefloor. Avec son clip lui aussi gaguesque, « The Sound of the Big Babou » est une autre bombe à la montée imparable. Après cet album abouti, Laurent Garnier pouvait bien passer sereinement à un nouveau style de composition... © ©Copyright Music Story Gabriel Perreau 2015
A partir de :
CD8,49 €

Techno - Paru le 6 novembre 2020 | Mixmag Records

A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 29 septembre 2020 | BONNE PIOCHE MUSIC

Hi-Res
A partir de :
CD19,39 €

Électronique - Paru le 28 août 2006 | F Communications

A partir de :
HI-RES6,49 €
CD4,49 €

Électronique - Paru le 17 mai 1998 | F Communications

Hi-Res
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Techno - Paru le 18 mai 2015 | F Communications

Hi-Res
Le patron est bien vivant ! Laurent Garnier est en effet de retour à la maison, sur F communications, pour La HOME Box. Déjà tout au long de 2014, il avait livré un certain nombre de EP, prouvant sa forme olympique. L’ambassadeur français de la musique électronique frappe un grand coup avec ces dix titres (inédits, rééditions, etc.). Un petit bijou éclectique, marquant surtout les différentes influences du producteur. Alternant entre sonorités sombres comme sur M.I.L.F., mélodies nostalgiques sur ENCHANTé ou bien groovy comme avec Bang (The Underground Doesn’t Stop), les dix titres qui composent La HOME Box s’enchainent à la perfection malgré leur éclectisme. Bref, après 30 ans de carrière, Laurent Garnier concocte une musique toujours aussi bluffante. ! © CM/Qobuz
A partir de :
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Électronique - Paru le 5 juin 2020 | F Communications

Hi-Res
Sorti fin 1995, Club Traxx est le troisième maxi de Laurent Garnier pour F Communications, le label qu’il a lancé avec Eric Morand. Chef de file des DJ’s techno/house français avec sa résidence au Rex Club à Paris, Laurent Garnier est devenu un producteur en vogue grâce au succès de son titre Wake Up et du Acid Eiffel de Choice, le groupe formé avec St Germain et Shazz. Ce Club Traxx va lui permettre d’ajouter de nouvelles cordes à son arc, pour un disque d’ailleurs dédié au Rex, qui vient d’inaugurer sa nouvelle cabine de DJ. Toujours infusé par la techno de Detroit et du collectif Underground Resistance, le maxi est tout entier dévoué au dancefloor, entre le très acid Rachando O Bico, l’ultranerveux Pigalle, avec sa basse qui gigote et le featuring de Jaquou Le Croquant (alias Jack de Marseille, autre grand nom de la techno française des années 90), l’atmosphérique Dance 2 the Music ou le sulfureux final Pervert, sans doute un des titres les plus sous-estimés de Garnier. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Électronique - Paru le 24 avril 2020 | F Communications

Hi-Res
A partir de :
CD10,99 €

Électronique - Paru le 24 janvier 2005 | F Communications

En 2005, Laurent Garnier n'a plus rien à prouver au niveau du dancefloor, il s'attaque donc à un album électronique aventureux et conceptuel. A l'horizon de son studio se profilent des cheminées qui déversent incessamment leur fumée blanche dans le ciel de l'est parisien : The Cloud Making Machine. Un album qui se caractérise tout d'abord par une épaisse ambiance faite de nappes profondes de synthés. Dans ce brouillard dense viennent se poser différents éléments. Des notes de clavier (« The Cloud Making Machine, Pt.1 »), un slam nerveux (« First Reaction ») ou des voix d'enfants (« Jeux d'enfants »). L'ensemble est anxieux, intriguant. A cela viennent s'ajouter des rythmiques complexes au tempo modéré. Avec « Barbiturik Blues », les basses se font de plus en plus lourdes. Une épaisseur de son qui envahit l'espace paisiblement. Les mélodies se posent de manière aérienne sur l'ensemble donnant un brin de légèreté appréciable. Le sommet de douceur est atteint avec « Huis clos » et sa guitare aux saveurs d'Orient. Chaque sonorité semble soupesée, chaque respiration méditée. Mais un air de révolte vient briser ce calme trompeur. Drum 'n' Bass, house et rock le temps de trois titres qui relancent la machine. « First Reaction », le premier, le plus fort, est une réaction spontanée et puissante aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle française de 2002. Sangoma Everett y lâche un texte brûlant. Un disque aussi personnel ne pouvait avoir malheureusement qu'un succès confidentiel. Les adeptes du DJ français y auront toutefois reconnu sa sincérité et sa volonté d'explorer sans cesse de nouveaux territoires musicaux. © ©Copyright Music Story Gabriel Perreau 2021
A partir de :
CD10,99 €

Techno - Paru le 18 mai 2015 | F Communications

Livret
A partir de :
CD2,99 €

Électronique - Paru le 27 mars 2000 | F Communications

A partir de :
CD10,99 €

Dance - Paru le 24 octobre 1994 | F Communications

A partir de :
CD8,49 €

Électronique - Paru le 1 avril 1993 | Wagram Music

A partir de :
HI-RES7,99 €
CD5,49 €

Électronique - Paru le 24 juillet 2020 | F Communications

Hi-Res
A partir de :
CD3,99 €

Électronique - Paru le 3 février 1997 | F Communications

A partir de :
CD2,99 €

Techno - Paru le 17 mai 1998 | F Communications

A partir de :
CD10,99 €

Électronique - Paru le 15 juillet 2007 | F Communications

A partir de :
CD10,99 €

Électronique - Paru le 18 juillet 2005 | F Communications

En 2005, Laurent Garnier n'a plus rien à prouver au niveau du dancefloor, il s'attaque donc à un album électronique aventureux et conceptuel. A l'horizon de son studio se profilent des cheminées qui déversent incessamment leur fumée blanche dans le ciel de l'est parisien : The Cloud Making Machine. Un album qui se caractérise tout d'abord par une épaisse ambiance faite de nappes profondes de synthés. Dans ce brouillard dense viennent se poser différents éléments. Des notes de clavier (« The Cloud Making Machine, Pt.1 »), un slam nerveux (« First Reaction ») ou des voix d'enfants (« Jeux d'enfants »). L'ensemble est anxieux, intriguant. A cela viennent s'ajouter des rythmiques complexes au tempo modéré. Avec « Barbiturik Blues », les basses se font de plus en plus lourdes. Une épaisseur de son qui envahit l'espace paisiblement. Les mélodies se posent de manière aérienne sur l'ensemble donnant un brin de légèreté appréciable. Le sommet de douceur est atteint avec « Huis clos » et sa guitare aux saveurs d'Orient. Chaque sonorité semble soupesée, chaque respiration méditée. Mais un air de révolte vient briser ce calme trompeur. Drum 'n' Bass, house et rock le temps de trois titres qui relancent la machine. « First Reaction », le premier, le plus fort, est une réaction spontanée et puissante aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle française de 2002. Sangoma Everett y lâche un texte brûlant. Un disque aussi personnel ne pouvait avoir malheureusement qu'un succès confidentiel. Les adeptes du DJ français y auront toutefois reconnu sa sincérité et sa volonté d'explorer sans cesse de nouveaux territoires musicaux. © ©Copyright Music Story Gabriel Perreau 2021
A partir de :
CD3,99 €

Dance - Paru le 23 juin 1997 | F Communications

L'interprète

Laurent Garnier dans le magazine