Artistes similaires

Les albums

30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 13 juillet 2012 | ECM

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica - Indispensable JAZZ NEWS - Hi-Res Audio - Stereophile: Recording of the Month
Archive inédite, ce double album est un véritable document historique présentant le concert complet et jamais publié du quartet de Keith Jarrett, plus connu sous le nom de Quartet Européen ou Belonging, enregistré en concert en avril 1979 au Nakano Sun Plaza de Tokyo. Les thèmes présentés ce soir là : Personal Mountains, Innocence, So Tender, Oasis, Chant of the Soil, Prism et New Dance sont des compositions de Jarrett. Cet album à la beauté sauvage regorge de moments d’improvisation exceptionnels, de vagues soudaines d’énergie et de passages très lyriques. Les échanges entre Jan Garbarek et Keith Jarrett sont de haut vol et la rythmique composée par Palle Danielsson et Jon Christensen puissante et enchanteresse. Sleeper, nouvellement mixé à Oslo (24 bit/96 kHz), sort de son sommeil auréolé de toute sa gloire !
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 15 novembre 2013 | Deutsche Grammophon ECM

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - Hi-Res Audio - Top du mois de Jazznews
Les fans de la première heure se précipiteront sur ce triple live en piano solo enregistré à Bregenz et Munich en 1981, c’est-à-dire durant la première période de ces concerts solo, l’époque du légendaire Köln Concert. Ce coffret est juste SU-BLI-ME ! Citons le biographe de Jarrett, Ian Carr : « Les concerts de Bregenz/Munich sont à ce jours les plus brillantes prestations live en solo que Jarrett nous ait livré sur disque ; son niveau d’inspiration est proprement extraordinaire et la musique couvre un éventail de style et d’émotion plus large que jamais. Il prend, tout du long, des risques fabuleux, repoussant toujours plus loin les limites expressives de son instrument ». Après avoir fait paraître successivement quelques disques majeurs rendant compte sur le vif de l’évolution de son travail en solo (Bremen/Lausanne, The Köln Concert et les épiques Sun Bear Concerts, Keith Jarrett portait ici à un point culminant son esthétique si particulière, en une musique extraordinaire de complexité et d’ouverture. Réunissant deux concerts improvisés, le premier enregistré en Autriche au Festpielhaus Bregenz (le 28 mai 1981), le second en Allemagne à la Herkulessaal der Residenz de Munich (le 2 juin 1981), ce coffret de trois disques peut-être considéré comme le sommet de la première période de musique solo de Jarrett.
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 28 juin 1993 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Chaque époque du jazz depuis la fin du XIXe siècle eut ses pianistes références : Scott Joplin, James P. Johnson, Earl Hines, Fats Waller, Art Tatum, Nat King Cole, Oscar Peterson, Erroll Garner, Bud Powell, Thelonious Monk, Dave Brubeck, Ahmad Jamal, Bill Evans, Cecil Taylor et quelques autres marquèrent à jamais leurs décennies d'une empreinte inaltérable. Les années 60 et 70 furent celles d'Herbie Hancock, Chick Corea et Keith Jarrett (tous trois révélés dans l'entourage de Miles Davis), mais c'est sans aucun doute ce dernier qui remporta le plus de succès populaire au point de largement déborder le public jazz et toucher les amateurs de musique toutes catégories confondues. Enregistré le 24 janvier 1975 à l'Opéra de Cologne, le Köln Concert y est pour beaucoup. Un génie de l'improvisation livré à lui-même, à ses propres digressions, à son inspiration, ce jour-là, divine. © JMP/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 13 juin 2014 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Indispensable JAZZ NEWS
Un album très attendu compte tenu de l'excellence du premier, Jasmine, qui réunissait Keith Jarrett et Charlie Haden qui n'avaient plus joué ensemble depuis les années 70. Le pianiste, heureux et fier de cet enregistrement, écrira les notes de pochettes : « Invitez votre femme ou votre mari ou votre amant tard dans la nuit, asseyez-vous et écoutez. Ce sont de splendides chansons d'amour, jouées par des musiciens qui essaient de communiquer leur pur message. J'espère que vous pourrez l'entendre comme nous l'avons entendu. » La séance d’enregistrement de Jasmine, (le disque est sorti en 2010 mais l'enregistrement - trois jours et trois nuits soit plus de dix heures de musique - date de 2007) dans le studio de Keith Jarrett, fût tellement riche et créative qu’un second album pouvait en découler : c'est ce Last Dance. Heureux sont ceux qui découvrent ce nouvel opus du génial improvisateur et de son vieux compagnon de route. © JMP/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 8 mai 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Chaque époque du jazz depuis la fin du XIXe siècle eut ses pianistes références : Scott Joplin, James P. Johnson, Earl Hines, Fats Waller, Art Tatum, Nat King Cole, Oscar Peterson, Erroll Garner, Bud Powell, Thelonious Monk, Dave Brubeck, Ahmad Jamal, Bill Evans, Cecil Taylor et quelques autres marquèrent à jamais leurs décennies d'une empreinte inaltérable. Les années 60 et 70 furent celles d'Herbie Hancock, Chick Corea et Keith Jarrett (tous trois révélés dans l'entourage de Miles Davis), mais c'est sans aucun doute ce dernier qui remporta le plus de succès populaire au point de largement déborder le public jazz et toucher les amateurs de musique toutes catégories confondues. Enregistré le 24 janvier 1975 à l'Opéra de Cologne, le Köln Concert y est pour beaucoup. Un génie de l'improvisation livré à lui-même, à ses propres digressions, à son inspiration, ce jour-là, divine. © JMP/Qobuz
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 2 octobre 2009 | Deutsche Grammophon ECM

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - Hi-Res Audio
Disque enregistré le 26 novembre 2008 à la Salle Pleyel à Paris et le 1er décembre 2008 au Royal Festival Hall à Londres / Keith Jarrett, piano
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 24 mai 2013 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Sélection FIP - Hi-Res Audio
« Somewhere » célèbre ainsi les trente ans de ce vaste projet de relecture des standards entrepris par les trois musiciens (pour le label au trois lettres) à l'orée des années 80. Certes, rien de bien nouveau sous le soleil, mais un plaisir sans cesse renouvelé de retrouver Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette dans un exercice où il excelle, se montrant simultanément d'un total respect envers la lettre et d'une absolue liberté dans leur traitement du matériau. Ce sont quelques thèmes célestes que les trois protagonistes ont entrepris de revisiter lors de ce concert de Lucerne, enregistré en juillet 2009. Dès l'ouverture, le solo méditatif de Jarrettt dans « Deep Space » donne le ton, qui embarque littéralement l'auditeur dans l'air raréfié d'une autre planète pour, trouvant soudain l'ouverture, le propulser vers les premières mesures de « Solar » de Miles Davis. On appréciera particulièrement leur version de « Somewhere », qui a donné son nom à l'album, magnifique version de ce morceau de Leonard Bernstrein, extrait de « West Side Story ». Jarrett, Peacock et DeJohnette évoque un monde de paix, de tranquilité et d'ouverture.
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 24 janvier 2014 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Enregistré au Tonstudio Bauer de Ludwigsburg en octobre 1975, Arbour Zena est une œuvre orchestrale majeure pour Keith Jarrett, jouant sur les textures et la notion d’espace. Enregistré avec Jan Garbarek au saxophone ténor, Charlie Haden à la contrebasse et l’orchestre symphonique de Stuttgart sous la direction de Mladen Gutesha, Arbour Zena n’a rien perdu, avec le temps, ni de sa sève, ni de sa séduction.
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 11 janvier 2013 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Enregistré en 1976, Hymns, Spheres était paru, en son temps, sous la forme d’un vinyle double. C’est donc la première publication proposée ici avec l’intégralité de l’enregistrement solo de Keith Jarrett, sur l’orgue de l’abbaye bénédictine d’Ottobeuren, et reproduit à partir des bandes analogues originales de l’époque. Un son naturel, sans overdubs ni ornementations techniques. A l’époque de sa parution, certains journalistes avaient fait des comparaisons avec la musique de Ligeti, Messiaen et Reger… Avec la distance et le recul, on reconnait surtout ici l’essence même de la créativité et de la musique de Jarrett.
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 26 février 2016 | ECM

Hi-Res Livret
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 11 décembre 2015 | ECM

Hi-Res Livret
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 11 décembre 2015 | ECM

Hi-Res Livret
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 21 novembre 2014 | ECM

Hi-Res Livret
L’année 1972 eut une saveur un peu particulière pour Keith Jarrett. Avec Facing You qu’il enregistra à Oslo en novembre 1971 et qui parait quelques mois plus tard, le pianiste d’Allentown entame sa grande histoire d’amour avec ECM. Un corps à corps avec le label munichois de Manfred Eicher qui se poursuit encore aujourd’hui… Cette période 71/72 est d’une intensité rare pour celui qui donne son dernier concert au sein du groupe de Miles Davis à Washington en décembre 1971. Entre ces dernières piges pour Miles, ses duos avec le batteur Jack DeJohnette et son fameux quartet américain, les radars de sa création tournent à plein régime. Depuis 1966, il s’est également lancé dans un trio avec le contrebassiste Charlie Haden et le batteur Paul Motian, deux complices plus âgés que lui et tout aussi révolutionnaires pour leurs instruments respectifs. Deux albums paraitront en 1968 sur le label Vortex, sous-division d’Atlantic Records : Life Between The Exit Signs et Restoration Ruin sur lequel Jarrett chante et se prend même pour Bob Dylan ! En juin de cette fameuse année 1972, les trois hommes sont en tournée européenne grâce à ECM et feront même escale sur la scène du studio 104 de la Maison de l'ORTF. Prestation phare de ce périple, un concert à la radio de Hambourg, le 14 juin. Des instants d’autant plus étonnants que Keith Jarrett lâche parfois son piano pour attraper un saxophone ! Des instants qui paraissent enfin, 42 ans plus tard ! « Toute cette série de concerts, se souvient aujourd’hui Manfred Eicher, a été empreinte d’une atmosphère très décontractée. Le public était curieux, ouvert et vraiment prêt à se laisser porter par la musique : cette spontanéité et cet allant s’est transmis très naturellement. C’était une réelle expérience, visuelle également, que de prendre part à cette communion musicale. De ce moment partagé, a émané une musique que l’on ne retrouve aujourd’hui que très rarement dans ce style. » La fraicheur du style en question est surtout amplifiée par l’entente et la complicité qu’entretient ici Jarrett avec Haden et Motian. Un vrai torrent à (re)découvrir d’urgence. © MZ/Qobuz
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 11 décembre 2015 | Deutsche Grammophon ECM

Hi-Res Livret
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 8 mai 2015 | ECM

Hi-Res Livret
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 11 décembre 2015 | Deutsche Grammophon ECM

Hi-Res Livret
30,99 €
21,99 €

Jazz - Paru le 11 décembre 2015 | ECM

Hi-Res Livret

L'interprète

Keith Jarrett dans le magazine