Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Joe Pass

L'un des plus grands guitaristes de jazz du XXe siècle, Joe Pass a nourri les standards de ses improvisations virtuoses et s'est accompli dans une grande variété de styles. Né à New Brunswick (New Jersey, États-Unis) le 13 janvier 1929, il fait l'apprentissage de la guitare à l'âge de neuf ans et, encore scolarisé, joue dans l'orchestre de Tony Pastor pour la radio. Admirateur de Django Reinhardt, il suit le mouvement be bop et forme un quintette et s'installe à New York en 1946. De retour à la scène après une incarcération pour toxicomanie et des séjours de désintoxication, il signe avec le label Pacific Jazz et participe à l'album collectif The Sounds of Synanon (1962), suivi par ses premiers enregistrements en leader, Catch Me! (1963), Joy Spring et For Django (1964). Il participe à de nombreuses séances pour Richard Groove Holmes, Les McCann, Gerald Wilson, Johnny Griffin, Bud Shank ou Julie London, et intègre en 1965 le quintette de George Shearing. Il accompagne Frank Sinatra avant de commencer un long partenariat avec le producteur Norman Granz et son label, Pablo Records, sous lequel paraissent les six volumes de la série Virtuoso (1973-1990), qui lui offrent la notoriété. Entre des albums de standards du jazz revus à sa manière et des hommages à Charlie Parker ou Duke Ellington, Joe Pass entretient des collaborations suivies avec Oscar Peterson et Ella Fitzgerald. Avec son fidèle contrebassiste Ray Brown, il joue ou enregistre aux côtés de Stéphan Grappelli, Herb Ellis, Milt Jackson, Zoot Sims, J. J. Johnson, Paulinho da Costa, John Pisano, Roy Clark, Red Mitchell ou le chef d'orchestre André Previn. Atteint d'un cancer hépatique, le guitariste décède à Los Angeles le 23 mai 1994, à l'âge de 65 ans.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2021
Lire plus

Discographie

384 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 19
1 sur 19

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums