Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 27 septembre 1982 | Columbia

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD25,99 €

Chanson francophone - Paru le 23 novembre 1996 | Columbia

A partir de :
CD18,99 €

Chanson francophone - Paru le 4 novembre 1987 | Columbia

Après qu'il ait quitté Tai Phong, Jean-Jacques Goldman voit sa carrière solo décoller petit à petit entre 1981 et la sortie de Non Homologué, meilleure vente en France en 1986. Il poursuit avec Entre Gris Clair et Gris Foncé en 1987, qui se vend encore mieux. Ce succès est dû en partie à son omniprésence sur les radios françaises et sur MTV, mais aussi au son de l'enregistrement, qui équilibre une dynamique rock avec une production très années 80 : synthétiseurs étincelants, guitares, batteries électroniques retravaillées etc. Et puis il y a les accroches, comme dans le premier titre "Là-bas". © Thom Jurek /TiVo

Chanson francophone - Paru le 16 novembre 2012 | Sony Music Entertainment

Téléchargement indisponible
Quatre années après le premier tome d’une édition augmentée (La Collection 81/89), ce beau coffret de quatre albums et un DVD retrace une période au cours de laquelle le chanteur occupait – tant comme interprète que comme compositeur pour d’autres artistes – un statut pratiquement plénipotentiaire dans la chanson francophone.Outre l’intégralité (trente-trois) des clips tournés durant un peu plus de dix années, le programme offre un fort livret, des photographies originales de l’immense Claude Gassian et des notes de la main de J. J. Goldman en personne. Et donc, conservés dans leur iconographie originale et en quarante-cinq chansons, la réédition des quatre albums en studio. Le premier opus Fredericks/Goldman/Jones (1990) installe le trio anglo-franco-américain dans le cœur du public avec ce qui reste certainement comme ses titres les plus emblématiques tels « Á nos actes manqués » ou « Né en 17 à Leidenstadt » et sera certifié disque de platine. En 1993 paraît Rouge et le même trio connaît le même succès, en particulier grâce à la chanson « Juste après ». Á noter la participation baroque des Chœurs de l’Armée Rouge pour quelques refrains et en particulier sur la chanson-titre. C’est en 1997 que Goldman retrouve son indépendance : En Passant est un album grave voire mélancolique dans lequel sont privilégiées les sonorités acoustiques. Il n’en rencontrera pas moins, et encore une fois son public avec une certification de disque de diamant. Changement de décor avec, en 2001, la publication de Chansons Pour Les Pieds (évidemment disque de diamant) qui déroule sa musique festive et sans arrière-pensée : « Ensemble » ou « Tournent les violons » s’installeront durablement dans les mémoires. Il s’agit du dernier album à ce jour d’un artiste qui, depuis, donne de ses nouvelles par des collaborations (Patrick Fiori, Alizée) ou un combat sans cesse renouvelé pour des causes humanitaires comme Les Restos du cœur et qui régulièrement dément l’interruption de sa carrière tout en convenant que l’idée de repartir en tournée à l’âge de soixante ans ne lui sied pas vraiment.Pour le reste, le caractère essentiel de La Collection 90-2001 s’impose d’évidence pour quiconque souhaite cerner l’un des talents majeurs de l’Hexagone musical mais également l’un des artisans les plus doués du rapprochement entre chanson de variété, rock, blues et chanson à texte. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 25 août 1997 | Columbia

A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 13 septembre 1985 | Epic

Album aux reflets plus tristes que ses précédentes compositions, Non Homologué est  un album aux tons plus blues que ses prédécesseurs. Empli de spleen et de nostalgie, délayé au gré de morceaux comme « Elle attend », « Je marche seul » ou « La vie par procuration », l’album présente un Goldman plus inquiet, marqué par la solitude et le non-sens de l’existence, qu’offre ce disque en guise de thérapie. Gentiment tristouilles, les morceaux de Non Homologué n’en restent pas moins des classiques de l’artiste, dont certains, tels ce « Délire schizo-maniaco-dépressif » passé inaperçu à l’époque, sont à redécouvrir. Benjamin d’Alguerre © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2021
A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 14 novembre 2008 | SBME Strategic Marketing Group

A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 22 décembre 1986 | Epic

A partir de :
CD21,49 €

Chanson francophone - Paru le 18 mai 1995 | Columbia

A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 3 décembre 1990 | Columbia

Au bout de six années de succès ininterrompu depuis « Il suffira d'un signe » en 1981, Jean-Jacques Goldman a ressenti le besoin de s'aérer et de retrouver l'envie de continuer. Pour cela, quoi de mieux que de retrouver un compagnon de route de Thaï Phong, en l'occurrence le guitariste gallois Michael Jones, et de tenter une nouvelle formule en trio avec l'apport de la chanteuse américaine Carole Fredericks ?Après le succès de l'album Entre Gris Clair et Gris Foncé, le plus grand de sa carrière, Jean-Jacques Goldman prend le risque de s'effacer derrière un groupe où chaque partie est égale aux deux autres. En cela, le premier album Fredericks Goldman Jones est une franche réussite partagée entre les ballades sentimentales « Nuit » et « À nos actes manqués », la chanson engagée « Né en 17 à Leidenstadt », reflet des préoccupations du chanteur, et le plus oecuménique « C'est pas d'l'amour » modulé à trois voix. Tous ces titres sont des succès, de même que l'énergique « Un, deux, trois », à rapprocher de l'électrique « Vivre cent vies ». L'album à la tonalité d'ensemble romantique comporte un titre plus personnel que J. J. Goldman dédie à son père, sacrifié par la guerre, « Tu manques ». La solide instrumentation pop rock qui accompagne le trio prend toute sa dimension sur scène lors de la tournée qui suit la sortie de l'album. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD18,99 €

Chanson francophone - Paru le 14 juin 1999 | Columbia

A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 29 novembre 1993 | Columbia

A partir de :
CD17,49 €

Chanson francophone - Paru le 11 septembre 2000 | Columbia

A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1984 | Epic

En 1984, grâce à ses deux albums précédents, Jean-Jacques Goldman avait déjà accédé au vedettariat. « Il suffira d’un signe », « Comme toi », « Au bout de mes rêves » ou « Quand la musique est bonne » étaient alors des refrains populaires, fréquemment sifflotés par le public.Positif (par ailleurs son premier album à avoir un nom officiel) vient confirmer le talent de l’artiste grâce à des morceaux comme « Encore un matin » ou « Envole moi » futurs standards de la variété française. Le choix de composer quasi exclusivement pour guitares et claviers et de limiter les très marqué synthétiseur au maximum permet également à Goldman de voir cet album toujours aussi contemporain, sans que la maudite touche « années 80 » ne vienne donner un coup de vieux à ses créations. © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2021
A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 13 mars 1989 | Epic

A partir de :
CD15,99 €

Chanson francophone - Paru le 30 novembre 1992 | Columbia

A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 9 avril 1981 | Epic

Album sans nom que Goldman aurait voulu intituler Démodé (qui reste cependant l’appellation officieuse), cette galette n’est pas la première œuvre de Jean-Jacques Goldman qui avait déjà eu l’occasion de s’illustrer en solo ou au sein de Taï Phong. Cependant pour son premier album solo, Jean-Jacques signe une belle performance, accédant à la notoriété grâce à des titres comme « Il suffira d’un signe » ou « J’t’aimerai quand même ». Réussi pour un coup d’essai, Démodé signe l’arrivée de Jean Jacques Goldman dans la cour des grands, et le meilleur restait à venir... © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2021
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 juin 2003 | JRG

A partir de :
CD14,49 €

Chanson francophone - Paru le 22 novembre 1991 | Columbia

A partir de :
CD12,49 €

Chanson francophone - Paru le 20 novembre 2001 | JRG

L’album que personne n’avait vu venir. On pensait Jean-Jacques Goldman parti vivre une semi-retraite bien méritée, dont il ne sortait qu’occasionnellement pour animer les tournées des Enfoirés, et surprise !...sans prévenir débarque ce Chansons Pour Les Pieds, étonnamment plus drôle et guilleret que ce que l’artiste avait pu produire jusqu’alors. Alors que certains auteurs s’attristent avec l’âge et offrent à leur public des bluettes déprimantes sur la vie, la mort, le destin, la solitude et autres joyeusetés, « JJG », lui, en prend l’exact contre-pied. Le titre ironique du disque fait davantage référence à la sensation que peuvent procurer ces chansons qu’à une autre interprétation sur les talents d’écriture de son auteur. Certes, ce n’est pas non plus du Henri Dès ou du Antoine, mais venant de Jean-Jacques Goldman, c’est assez surprenant. © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2021