Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1997 | Fontana

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | Fontana

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 10 septembre 2007 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD21,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1993 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD21,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
On l’oublie un peu vite, mais Hugues Aufray fut en France celui qui ramena les tubes de Bob Dylan dans ses valises. En 1965, avec Aufray Chante Dylan, le french troubadour avait déjà rendu hommage à l’œuvre de Robert Zimmerman, en adaptant avec respect une quinzaine de ses titres. L’album original est présent dans ce double CD qui reprend la version des sixties tout en y ajoutant un second CD inédit. Certes, en 1965, Dylan était inconnu du public francophone et il n’était pas particulièrement choquant d’entendre « Dans le souffle du vent » en lieu et place de « Blowin’ In The Wind », mais en 1995, la notoriété de Bob Dylan était telle que certaines reprises peuvent paraître franchement étranges. Mais la sincérité d’Auray ne saurait être remise en question, quand bien même ne serait-il pas vraiment « nééééééé aux Etats-Uni-iiiiiiiis ».   © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2016
A partir de :
CD13,49 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1976 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD13,49 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1973 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD13,49 €

Chanson francophone - Paru le 10 septembre 2007 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
Ce n’est pas la première fois qu’Hugues Aufray chantait avec des chorales d’enfants, mais Little Troubadour a ceci de particulier que l’album signe le retour de l’artiste sur le devant de la scène en compagnie de la Chorale des Chérubins de Sarcelles. Un disque plutôt gentillet, donc, où la voix de l’artiste et celles des minots se mêlent pour quatorze titres, tantôt légers (« Démons et merveilles », « La soupe à ma grand-mère »), tantôt plus inspirés (« Pour qui, pourquoi ? », « Le Bon Dieu s’énervait »). Si Aufray reprend sur ce disque quelques-uns de ses tubes, les morceaux originaux ne sont pourtant pas absents et l’artiste, en confiant sa chambre d’écho à une chorale enfantine renoue avec une tradition entamée avant lui par des auteurs comme Francis Cabrel ou Pierre Bachelet.   © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2016
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
On s’en doutait déjà avec « Santiano » : Hugues Aufray a toujours aimé la mer et les marins. Album aux forts accents celtiques, comme la typographie de la pochette le rappelle, Chacun Sa Mer (nul ne fera l’injure au lecteur de ne pas avoir compris le jeu de mot) sent bon la lande bretonne, les menhirs de Carnac, la harpe d’Alan Stivell et les phares du pays bigouden. Si certains morceaux s’inscrivent tout à fait dans la veine bretonnante (« Y’a quat’ marins » au fort parfum de « Tri Martolod »), le thème de l’océan est cependant décliné au travers de compositions telles que « La Sévillane » ou « La nuit des conquistadors », évoquant des paysages bien éloignés de Concarneau. Hommage aux hommes de la mer, l’album s’inscrit parfaitement dans le parcours musical naturaliste d’Hugues Aufray.  © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2016
A partir de :
CD13,49 €

Chanson francophone - Paru le 10 septembre 2007 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD13,49 €

Chanson francophone - Paru le 10 septembre 2007 | Warner (France)

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2011 | Fontana

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 17 juillet 2020 | Fontana

On connaît la passion, voire l’obsession, d’Hugues Aufray pour Bob Dylan. A 90 ans, l’interprète de Santiano rend hommage au Zim jusque sur la pochette et dans le titre de cet album, se référant au Self Portrait de Bob Dylan sorti en 1970. Mais c’est avant tout de lui-même dont parle Hugues Aufray dans ces 12 reprises en français de classiques de la musique folk américaine et du blues. C’est tout d’abord le chanteur engagé dans la lutte sociale que l’on croise dans cet autoportrait, comme dans le morceau d’ouverture intitulé Paie-moi ce que tu m’dois. Dans La Ballade de John Henry, il rappelle que « l’homme est un homme, pas un robot ». On suit également les aventures d’un chômeur faisant danser La Mathilda. On sera surpris non seulement par la modernité des textes – qui résonnent étrangement avec l’époque actuelle –, mais aussi par la voix encore juvénile du nonagénaire. Le racisme est également au cœur de cet Autoportrait, à l’image de Y a un homme qui rôde et qui prend des noms, dénonçant une Amérique profonde pourrie par le Ku Klux Klan. L’album se conclut avec deux tubes du chanteur : le fraternel Hasta Luego (sorti en 1973), ainsi que l’histoire tragique du pur-sang Stewball, enregistré ici à Abbey Road, en compagnie de Michael Jones à la guitare et à la voix. ©Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD24,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2012 | Fontana

A partir de :
CD26,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2006 | Fontana

Dans ce best-of sorti en 2006, Hugues Aufray offre à ses hits les plus populaires de nouveaux arrangements. Axé sur sa période de gloire des années 60 et 70, il revisite ses singles skiffle-folk "Céline", "Santiano" et "Stewball", "Dès Que le Printemps Revient", classée au concours Eurovision de 1964 où il représente le Luxembourg, et sept chansons de Bob Dylan dont ses reprises étaient célèbres (notamment "Le Jour Où le Bateau Viendra" et "Les Temps Changent"). Ce double-CD de 40 pistes inclut également deux chansons inédites : deux interprétations fidèles de "Ne Me Quitte Pas" de Jacques Brel et "Il N’Y A Plus D'Après" de Guy Béart. © Jon O'Brien /TiVo
A partir de :
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Chanson francophone - Paru le 25 mars 2016 | Fontana

Hi-Res

L'interprète

Hugues Aufray dans le magazine
  • Académie Charles Cros : les prix 2010 !
    Académie Charles Cros : les prix 2010 ! Cette année, l'Académie Charles Cros a récompense, entre autres, Aldo Ciccolini, Hugues Aufray, Dominique A, Philippe Jaroussky, Benjamin Biolay ou bien encore Tinariwen.