Artistes similaires

Les albums

9,99 €
6,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Blue Note Records

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le 25 février 1964, Eric Dolphy signe sa seule séance pour Blue Note en tant que leader mais aussi une quarantaine de minutes propulsant le jazz sur des sentiers avant-gardistes inédits ; les prémisses du free en quelque sorte… Avec sa clarinette basse, sa flûte et son saxophone alto, le musicien secoue le hard bop alors régnant, aidé dans son entreprise de déstabilisation par le trompettiste Freddie Hubbard, le vibraphoniste Bobby Hutcherson, le contrebassiste Richard Davis et le batteur Tony Williams qui n’a que 18 ans ! Les motivations de Dolphy sont on ne peut plus claires sur Straight Up and Down, thème bien imbibé, pour ne pas dire carrément vacillant. Comme sur Hat and Beard, un clin d’œil à Thelonious Monk, lancé lui aussi dans un grand ravalement de façade du genre… Le public est alors peu habitué à l’esthétique souvent atonale du souffleur comme à ses changements de rythme inattendus. Mais Eric Dolphy n’est jamais un poseur cérébral juste là pour choquer la galerie. Et aucune seconde d’Out to Lunch! n’est gratuite. Quatre mois après cette session, son auteur mourra d’une crise cardiaque, à seulement 36 ans… © Marc Zisman/Qobuz
4,95 €

Jazz - Paru le 6 août 2009 | Fresh Sound Records

Distinctions Choc du Monde de la Musique
E. Dolphy, saxophone alto, clarinette basse - W. Shaw, trompette - C. Jordan, saxophone soprano - H. Sonny Simmons, saxophone alto - P. Lasha, flûte - B. Hutcherson, vibraphone - E. Khan, R. Davis, basse - C. Moffett - J.C. Moses, batterie
26,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 25 janvier 2019 | Resonance Records

Distinctions Pitchfork: Best New Reissue
Expert en archive de qualité, Resonance Records déterre ici une pépite essentielle d’Eric Dolphy. Après avoir quitté Prestige/New Jazz Records, le saxophoniste travaille durant l’été 1963 avec le producteur Alan Douglas (célèbre pour ses enregistrements avec Jimi Hendrix mais aussi derrière la console de l’album Money Jungle avec Duke Ellington, Charles Mingus et Max Roach). Deux albums sortiront de cette rencontre : Iron Man et Conversations. Des sessions concoctées avec la crème de l’avant-garde jazz de l’époque : William “Prince” Lasha à la flûte, Huey “Sonny” Simmons au saxophone alto, Clifford Jordan au saxophone soprano, Woody Shaw à la trompette, Garvin Bushell au basson, Bobby Hutcherson au vibraphone, Richard Davis et Eddie Kahn à la contrebasse et J.C. Moses et Charles Moffett à la batterie. Janvier 2019 : revoici l’intégralité de ces séances des 1er et 3 juin 1963, alternate takes comprises. Les bandes avaient été stockées dans une valise par Dolphy lui-même avec d’autres effets personnels juste avant qu’il ne s’envole pour son ultime tournée européenne au cours de laquelle il mourra, à Berlin, le 29 juin 1964 à 36 ans. Le Californien avait confié la valise en question à des amis. Des années plus tard, elle est récupérée par le flûtiste James Newton qui évoque son contenu avec Zev Feldman de chez Resonance Records et les pontes du Eric Dolphy Trust de Los Angeles. Avec ses deux heures et demie de musique, Musical Prophet est un document majeur de l’évolution artistique d’Eric Dolphy. Un enregistrement à rapprocher de Out to Lunch!, son chef-d’œuvre pour Blue Note gravé sept mois plus tard. Mais pas son brouillon pour autant. Ici, le groupe veut embarquer la tradition sur des sentiers inédits et cabossés. Sans couper le cordon avec les anciens (Jitterbug Waltz de Fats Waller ouvre les hostilités), il fait souffler le chaud et le froid et ose toutes les options. Selon l’arme utilisée (saxo alto, flûte ou clarinette basse), Dolphy offre un visage différent. Mélancolique et introspectif comme énervé pour ne pas dire affolé, il est constamment marqué à la culotte par des complices tout aussi véloces que lui. Et la liberté revendiquée n’éradique jamais la trame mélodique. Cinquante-six ans plus tard, ce jazz en devenir n’a pas perdu de sa spontanéité et ringardiserait facilement certaines productions de 2019… © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €

Jazz - Paru le 10 octobre 1988 | ENJA RECORDS Werner Aldinger

Distinctions Qobuz Référence
14,99 €

Jazz - Paru le 5 mai 2014 | Fresh Sound Records

6,99 €

Jazz - Paru le 29 février 2016 | Jazz Classics

19,49 €
13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2009 | Concord Records, Inc.

Hi-Res Livret
13,49 €
9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2006 | Concord Records

Hi-Res Livret
9,99 €

Jazz - Paru le 7 avril 2009 | Gambit Records

9,99 €

Jazz - Paru le 20 octobre 2008 | Lone Hill Jazz

13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1999 | Blue Note Records

Le 25 février 1964, Eric Dolphy signe sa seule séance pour Blue Note en tant que leader mais aussi une quarantaine de minutes propulsant le jazz sur des sentiers avant-gardistes inédits ; les prémisses du free en quelque sorte… Avec sa clarinette basse, sa flûte et son saxophone alto, le musicien secoue le hard bop alors régnant, aidé dans son entreprise de déstabilisation par le trompettiste Freddie Hubbard, le vibraphoniste Bobby Hutcherson, le contrebassiste Richard Davis et le batteur Tony Williams qui n’a que 18 ans ! Les motivations de Dolphy sont on ne peut plus claires sur Straight Up and Down, thème bien imbibé, pour ne pas dire carrément vacillant. Comme sur Hat and Beard, un clin d’œil à Thelonious Monk, lancé lui aussi dans un grand ravalement de façade du genre… Le public est alors peu habitué à l’esthétique souvent atonale du souffleur comme à ses changements de rythme inattendus. Mais Eric Dolphy n’est jamais un poseur cérébral juste là pour choquer la galerie. Et aucune seconde d’Out to Lunch! n’est gratuite. Quatre mois après cette session, son auteur mourra d’une crise cardiaque, à seulement 36 ans… © Marc Zisman/Qobuz
13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1989 | Concord Records, Inc.

4,99 €

Jazz - Paru le 10 février 2015 | Blue Velvet

13,49 €
9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Concord Records, Inc.

Hi-Res Livret
2,49 €

Jazz - Paru le 20 avril 2017 | Doxy Records

2,49 €

Jazz - Paru le 19 avril 2017 | Doxy Records

3,96 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1970 | Celluloid

9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2004 | Lone Hill Jazz