Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Dick Annegarn

Des années 70 qui ont vu ses débuts, Benedictus Albertus Annegarn, dit Dick, réinvente le meilleur : les musiques qui font l’amour pas la guerre, les mots-sésames, les frontières ouvertes aux esprits assortis. C’est tout lui - voix nomade, éclusier européen, citoyen libertaire du monde. Pendant que les enfants d’hier apprennent aux enfants de demain Ubu, Mireille, Bruxelles ou Bébé éléphant, lui poursuit ses voyages de port gascon en oasis marocaine, balisant son parcours de chansons magiciennes. Sorcier, sourcier…
La jeunesse de ce guitariste et chanteur hollandais, passionné de folk et de blues, se déroule à Bruxelles, ville dont il sera fait citoyen d’honneur et qu’il célèbre dans son premier album Sacré Géranium en 1973 alors qu’il s’est installé dans une autre capitale, Paris, depuis un an. Le succès est immédiat mais le chanteur se lasse vite de ce rôle et choisit assez rapidement la voie underground, vivant sur une péniche, participant à la vie associative de la banlieue parisienne, mais n'en continuant pas moins à enregistrer des disques qui rencontrent à chaque fois leurs publics. Les collaborations sont nombreuses comme par exemple ce live Ferraillages en 1979 (dont il partage l'affiche avec le bluesman légendaire Robert Pete Williams) ou Frères ? en 1985, l'un des quatre joyaux de sa collaboration avec le saxophoniste Jean Avocat et où joue également l'accordéoniste Richard Galliano. Baroudeur solitaire et inclassable, Dick Annegarn fait partie de ces personnalités qui font l’unanimité sans jamais s’être intégrées à la moindre scène, à la moindre coterie. Souvent drôle et sombre à la fois, son univers unique s’apparente à une rencontre entre des traditions poétiques qui ne s'attendaient guère à être présentées. Très appréciés par ses fans, ses albums des années 90 récompensent les efforts de ceux qui s’y accrochent. Ils montrent un auteur en pleine maturité, ne cédant décidément à aucun compromis esthétique, continuant ses rencontres artistiques, dans la grande collusion des styles. On y croise -M- et Mathieu Boogaerts mais aussi Alain Bashung, Alain Souchon, Bénabar, Louis Chedid, Arno ou Calogéro. En décembre 2008 sort Soleil du Soir, un nouvel album aux accents blues enregistré à New York. Il y rend hommage à Brel avec le titre Jacques. En 2011 il reprend des classiques du répertoire folk-blues américain sur le disque Folk-Talk. Les années 2000 le récompense officiellement, en 2009, il reçoit le grade de Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège et en 2012, il est nommé Chevalier des Arts et Lettres par Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture et de la Communication. On le croise comédien, en 2010, il apparaît dans Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kervern aux côtés de Gérard Depardieu et Isabelle Adjani.

Lire plus

Discographie

20 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums