Artistes similaires

Les albums

13,49 €19,49 €
9,99 €13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1970 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1970, les Supremes qu’elle n’a quittées que depuis quelques mois semblent un souvenir lointain lorsque Diana Ross s’envole en solo. Un œil rapide jeté à la superbe photo sépia d’Harry Langdon pour la pochette montre bien que la reine de Motown entre dans une nouvelle ère : adieu les robes cintrées de couturier, place au combo short/t-shirt, une pomme à la main ! Côté production, Diana a jeté son dévolu sur le tandem Nickolas Ashford et Valerie Simpson, qui lui a cousu une BO moins pop et plus luxuriante. Entre funk très light, hédonisme prédisco et soul sensuelle, l’éponyme Diana Ross réhabilite avec goût d’anciens titres parmi lesquels Keep an Eye des Supremes, Ain’t No Mountain High Enough et You’re All I Need to Get du tandem Marvin Gaye/Tammi Terrell, These Things Will Keep Me Loving You des Velvelettes, Something on My Mind de Syreeta Wright, I Wouldn't Change the Man He Is de Blinky, Dark Side of the World de Marvin Gaye et trois chansons de Simpson en solo, Now That There’s You, Can’t It Wait Until Tomorrow et Where There Was Darkness. Toute l’esthétique du Motown des débuts est pulvérisée et on entre ici de plain-pied dans les 70's. Alternant entre le grandiose et l’intimiste, Diana Ross chante à la perfection et sa palette vocale conforte son statut royal. © Marc Zisman/Qobuz
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2002 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1970, les Supremes qu’elle n’a quittées que depuis quelques mois semblent un souvenir lointain lorsque Diana Ross s’envole en solo. Un œil rapide jeté à la superbe photo sépia d’Harry Langdon pour la pochette montre bien que la reine de Motown entre dans une nouvelle ère : adieu les robes cintrées de couturier, place au combo short/t-shirt, une pomme à la main ! Côté production, Diana a jeté son dévolu sur le tandem Nickolas Ashford et Valerie Simpson, qui lui a cousu une BO moins pop et plus luxuriante. Entre funk très light, hédonisme prédisco et soul sensuelle, l’éponyme Diana Ross réhabilite avec goût d’anciens titres parmi lesquels Keep an Eye des Supremes, Ain’t No Mountain High Enough et You’re All I Need to Get du tandem Marvin Gaye/Tammi Terrell, These Things Will Keep Me Loving You des Velvelettes, Something on My Mind de Syreeta Wright, I Wouldn't Change the Man He Is de Blinky, Dark Side of the World de Marvin Gaye et trois chansons de Simpson en solo, Now That There’s You, Can’t It Wait Until Tomorrow et Where There Was Darkness. Toute l’esthétique du Motown des débuts est pulvérisée et on entre ici de plain-pied dans les 70's. Alternant entre le grandiose et l’intimiste, Diana Ross chante à la perfection et sa palette vocale conforte son statut royal. © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €19,49 €
9,99 €13,99 €

R&B - Paru le 22 mai 1980 | Motown

Hi-Res
13,49 €

Rap - Paru le 5 novembre 2001 | Parlophone UK

19,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music

Livret
21,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2012 | UNI - MOTOWN

13,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 janvier 2006 | Motown

20,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2003 | UNI - MOTOWN

14,99 €

Ambiance - Paru le 26 octobre 2018 | UNI - MOTOWN

17,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1973 | Motown

14,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1980 | Motown

L'un des albums majeurs dans la carrière solo de Diana Ross, paru en 1980 et réalisé par Bernard Edwards et Nile Rodgers du groupe Chic / Diana Ross
13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2000 | Motown

14,99 €

Rap - Paru le 5 novembre 2001 | Parlophone UK

13,49 €19,49 €
9,99 €13,99 €

Soul - Paru le 23 mai 1979 | Motown

Hi-Res
15,49 €
10,99 €

Pop - Paru le 22 juin 1973 | Motown (Capitol)

Hi-Res
21,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1972 | UNI - MOTOWN

23,49 €30,99 €
16,49 €21,99 €

R&B - Paru le 16 septembre 1977 | Motown

Hi-Res Livret
Baby It’s Me n’est ni un sommet de la discographie de Diana Ross, ni le disque qui lui rapporta le plus de royalties… Pourtant, cet album qui parut en septembre 1977 possède, avec le recul, un vrai cachet. L’ancienne Supremes est alors au sommet de sa gloire et de la célébrité et elle semble alors vouloir s’extraire, au fil des albums, du terrain purement soul pour aller vers des arrangements plus sophistiqués et plus pop. A l’époque, les puristes s’arrachèrent évidemment les cheveux, se demandant où était passée l’âme de la déesse de chez Motown. Mais la patine du temps joue en faveur de ce Baby It’s Me qui, bien que très pop, est d’une redoutable efficacité groovy. Surtout que la dame s’est entourée ici d’une armée de requins de studio des plus redoutables parmi lesquels Steve Lukather, James Newton Howard, Tom Scott, Bud Shank, Lenny Castro, Donald "Duck" Dunn, Ira Newborn, David Paich, Jeff Porcaro, Ray Parker, Jr. ou bien encore Lee Ritenour. A redécouvrir. © CM/Qobuz
14,99 €

Rap - Paru le 11 novembre 1996 | Parlophone UK

14,99 €

Rap - Paru le 13 avril 1993 | Parlophone UK

13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1970 | UNI - MOTOWN

L'interprète

Diana Ross dans le magazine
  • Il était une fois Motown…
    Il était une fois Motown… Le plus grand label de soul pop de tous les temps a soufflé ses 50 bougies cette année. Diana Ross & The Supremes, Marvin Gaye, Smokey Robinson, Stevie Wonder ou les Tempations, la Motown demeure l...