Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 17 juin 2016 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res Livret
Six ans après Where The Oceans End paru en 2010, Cocoon se décide à sortir de sa tanière. La bonne nouvelle, c’est que Mark Daumail semble tout sauf blasé par le succès comme par toutes ces chansons qui se sont retrouvées dans des spots publicitaires. Welcome Home est en fait un disque à part pour deux raisons essentielles. Il s’agit du premier album de Cocoon sans Morgane Imbeaud, partie voler vers d’autres cieux en solitaire. Ce disque a surtout pris forme en plein drame : Daumail est devenu le papa d’un enfant né avec une malformation cardiaque. Une maladie qui l’a cloué au chevet de son bébé à l’hôpital durant des mois. Là, guitare au poing, il a entamé l’écriture de nouvelles chansons qui – il ne le savait alors pas – serait le cœur de Welcome Home. Tempête passée, enfant guéri, retour à la maison, place à cet impeccable troisième album conçu en grande partie à Richmond en Virginie chez l’Américain Matthew E. White. Le songwriter, producteur et patron du label Spacebomb et son équipe apportent à Welcome Home un véritable savoir-faire à l’ancienne. Une sorte d’artisanat qui fleure bon le vrai studio d’enregistrement et pas juste GarageBand… Un Matthew E. White ayant participé à la production et aux arrangements de l’album de Cocoon et qui pousse même la chansonnette sur Up For Sale. L’épatante Natalie Prass (dont le premier album éponyme fut produit par White justement) apparait elle aussi sur deux titres (Retreat et Watch My Back). Au moment de ramasser les copies, Welcome Home offre les contours d’un disque magnifique sur lequel la pop folk du groupe s’étoffe de saveurs soul, ose des violons et même du gospel. © MD/Qobuz
CD14,99 €

Pop - Paru le 17 juin 2016 | Universal Music Division Barclay

Livret
Six ans après Where The Oceans End paru en 2010, Cocoon se décide à sortir de sa tanière. La bonne nouvelle, c’est que Mark Daumail semble tout sauf blasé par le succès comme par toutes ces chansons qui se sont retrouvées dans des spots publicitaires. Welcome Home est en fait un disque à part pour deux raisons essentielles. Il s’agit du premier album de Cocoon sans Morgane Imbeaud, partie voler vers d’autres cieux en solitaire. Ce disque a surtout pris forme en plein drame : Daumail est devenu le papa d’un enfant né avec une malformation cardiaque. Une maladie qui l’a cloué au chevet de son bébé à l’hôpital durant des mois. Là, guitare au poing, il a entamé l’écriture de nouvelles chansons qui – il ne le savait alors pas – serait le cœur de Welcome Home. Tempête passée, enfant guéri, retour à la maison, place à cet impeccable troisième album conçu en grande partie à Richmond en Virginie chez l’Américain Matthew E. White. Le songwriter, producteur et patron du label Spacebomb et son équipe apportent à Welcome Home un véritable savoir-faire à l’ancienne. Une sorte d’artisanat qui fleure bon le vrai studio d’enregistrement et pas juste GarageBand… Un Matthew E. White ayant participé à la production et aux arrangements de l’album de Cocoon et qui pousse même la chansonnette sur Up For Sale. L’épatante Natalie Prass (dont le premier album éponyme fut produit par White justement) apparait elle aussi sur deux titres (Retreat et Watch My Back). Au moment de ramasser les copies, Welcome Home offre les contours d’un disque magnifique sur lequel la pop folk du groupe s’étoffe de saveurs soul, ose des violons et même du gospel. © MD/Qobuz

L'interprète

Cocoon dans le magazine
  • Morgane Imbeaud, l'après Cocoon
    Morgane Imbeaud, l'après Cocoon Cinq ans après "Les Songes de Léo", l'ancienne chanteuse de Cocoon signe un nouvel album solo très personnel conçu notamment avec Jean-Louis Murat, H-Burns, Mickey 3D, Chris Garneau et la comédienn...
  • Cocoon | One Cover One Word
    Cocoon | One Cover One Word Rencontre avec Mark Daumail pour la sortie de "Wood Fire", 4e album de Cocoon. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Cocoon : interview & session Qobuz
    Cocoon : interview & session Qobuz Malgré le départ de Morgane Imbeaud, Mark Daumail poursuit l'aventure Cocoon avec un beau 3e album fortement influencé par la soul music et conçu en partie à Richmond, la capitale de la Virginie.
  • Cocoon aux Amériques
    Cocoon aux Amériques Le 3e album virginien de Mark Daumail...
  • Carl Barât se prend pour Néron
    Carl Barât se prend pour Néron L'ancien leader des Libertines, Carl Barât, a toujours affirmé que son désir artistique dépassait le cadre musical. A vérifier sur la scène du Théâtre du Chatelet où il sera à l’affiche d’une relec...
  • Reprise de volée de Cocoon
    Reprise de volée de Cocoon Le duo français de Cocoon sort aujourd'hui Cover, un EP entièrement constitué de reprises.
  • Quand « Let It Be » revit…
    Quand « Let It Be » revit… Le 4 juillet, le dernier album des Beatles, Let It Be, sera revisité par la crème des musiciens européens sous la direction de David Coulter à Paris, Salle Pleyel.