Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 septembre 2019 | Columbia

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Pitchfork: Best New Music - Qobuzissime
Tout le monde aime la soul et le funk vintage ! Si des héritiers de Curtis Mayfield, Al Green, Prince et autre Sly Stone naissent chaque jour, souvent, l’intérêt reste limité… Mais en seulement deux albums, le groupe Alabama Shakes a imposé son originale et torride version d’un funk garage sudiste. Sa botte secrète ? Brittany Howard, chanteuse au charisme XXL. Tellement charismatique qu’elle se lance déjà en solitaire avec ce premier opus choc. Un disque qui conserve les valeurs d’Alabama Shakes pour les embarquer sur des sentiers bien plus atypiques et bien moins sages. Howard signe ici un trip funk et psyché assez délirant, aux frontières de l’expérimental, comme sur le History Repeats d’ouverture avec une guitare à vif, une rythmique ivre et une voix chahutée.La native d’Athens s’est entourée d’un gang restreint composé de Zac Cockrell, bassiste d’Alabama Shakes, et de deux jazzmen prisés et eux-mêmes singuliers, le pianiste/clavier Robert Glasper et le batteur Nate Smith. Sur leur impeccable bande-son, riche dans le fond, minimaliste dans la forme, elle mêle autoportrait et étude de ses contemporains. Tout y passe ! L’homosexualité (Georgia), la mort (le titre de l’album, Jaime, est le nom de sa sœur aînée emportée par un cancer à 13 ans, quand elle n’en avait que 8), la religion (He Loves Me) et le racisme qu’elle-même, fille d’une mère blanche et d’un père noir, a souvent côtoyé (Goat Head relate ce matin où sa mère retrouva sa voiture avec les quatre pneus crevés et une tête de chèvre déposée sur la banquette arrière). On sort chamboulé de ce disque solo jamais lisse et très personnel. Ses valeurs, ses références et ses influences (Prince, Curtis et Sly, donc) sont connues – ou semblent l’être – mais le résultat, lui, est d’une très grande originalité. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 juillet 2021 | Columbia

Hi-Res
Automne 2019, Brittany Howard se lance en solo avec Jaime, fabuleux premier album de soul décalée. Un délirant trip funk et psychédélique d’une originalité folle. Cet ovni de la chanteuse du groupe Alabama Shakes refait surface deux ans plus tard dans une version revisitée/remixée par un casting éclectique 5 étoiles dans lequel on croise notamment Michael Kiwanuka, Childish Gambino, Little Dragon, Bon Iver, les Canadiens de BadBadNotGood, Georgia Anne Muldrow, Jungle et Laura Mvula. La vraie force de ce Jaime Reimagined est d’opter pour la même liberté de ton que l’album d’origine. Pas de barrières, pas d’œillères, pas de règles, les remixeurs d’un jour font aussi bien dans le groove expérimental que la soul électro et, surtout, déconstruisent au possible les versions originales… Pour Stay High, Childish Gambino reprend lui-même la chanson pour l’embarquer sur un sentier céleste et futuriste de toute beauté. Idem pour Run To Me pour lequel Laura Mvula appose avec beaucoup de délicatesse sa voix sophistiquée. Pour le prix d’excellence, Kiwanuka est en pole position grâce à son remix mystique de 13th Century Metal, totalement méconnaissable et limite chamanique. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 décembre 2020 | Columbia

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Rock - Paru le 7 mai 2021 | ATO RECORDS

A partir de :
CD2,49 €

Pop - Paru le 2 mars 2021 | Columbia

L'interprète

Brittany Howard dans le magazine