Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1963 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Les neuf symphonies de Beethoven ont été enregistrées par Herbert von Karajan en 1961-1962 en compagnie de l’Orchestre Philharmonique de Berlin — un des orchestres symphoniques les plus réputés au monde —, et publiées sur le label DG en 1963. Première intégrale enregistrée, parmi les nombreuses éditées par le chef d’orchestre autrichien ensuite, celle de 1963 reste la plus aboutie et la plus habitée. Techniquement remarquable, elle est un des sommets de sa discographie.
HI-RES48,99 €
CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Les neuf symphonies de Beethoven ont été enregistrées par Herbert von Karajan en 1961-1962 en compagnie de l’Orchestre Philharmonique de Berlin — un des orchestres symphoniques les plus réputés au monde —, et publiées sur le label DG en 1963. Première intégrale enregistrée, parmi les nombreuses éditées par le chef d’orchestre autrichien ensuite, celle de 1963 reste la plus aboutie et la plus habitée. Techniquement remarquable, elle est un des sommets de sa discographie. © Qobuz
CD27,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1981 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Gramophone Record of the Year
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La musique raffinée de Webern a longtemps souffert d'être mal jouée. Comme pour un violon ou un bon vin, la musique nouvelle doit attendre que le temps travaille pour elle, pour que les interprètes puissent la comprendre et l'aborder avec sérénité et une technique adéquate. Pierre Boulez dirige Webern depuis longtemps, mais c'est avec ses enregistrements réalisés à Berlin et à Paris (avec l'Ensemble InterContemporain) à partir des années quatre-vingt-dix qu'il est parvenu au sommet de ses productions weberniennes. Comme pour les oeuvres de Haydn celles de Webern séduisent par leur concision et par une écriture d'une grande rigueur. La mise au point est impeccable, les musiciens parfaitement à l'aise et le chef est devenu poète avec les années. Une quintessence de musique à savourer avec un plaisir égoïste. FH
CD55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'une des grandes intégrales des Symphonies de Bruckner, réalisée pour Deutsche Grammophon entre 1958 et 1966. Sous la direction d'Eugen Jochum, les Berliner Philharmoniker et l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise témoignent d'une finesse incomparable, de par leurs équilibres suprêmes de couleurs, la fluidité des lignes et leurs phrasés absolument poignants. Une telle ardeur parcourt ces interprétations ! Merveilleux ! La poésie incarnée.
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi les grandes pages symphoniques, 10 grands concertos, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carla-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi les grandes pages symphoniques, 10 grands concertos, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carla-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'une des grandes réussites d'Emil Gilels. Dans les Concertos de Brahms, avec l'incomparable Eugen Jochum à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Berlin, Emil Gilels c'est d'abord une matière sonore, une force de conviction qui témoigne d'un sens architectural et d'une intensité dans le toucher proprement inouïs. Une vision ample et nostalgique de l'univers de Brahms tout à fait bouleversante et qui semble défier le temps. FH
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi 10 grands concertos, les grandes pages symphoniques, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carlo-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
CD48,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions 4F de Télérama
HI-RES48,99 €
CD34,99 €

Classique - Paru le 5 août 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
HI-RES48,99 €
CD34,99 €

Classique - Paru le 5 août 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
HI-RES48,99 €
CD34,99 €

Classique - Paru le 5 août 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
HI-RES58,49 €
CD41,99 €

Classique - Paru le 16 septembre 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
La grande vague baroqueuse « historiquement renseignée » qui est venue bouleverser, et souvent balayer, nos habitudes d’écoute, ne doit cependant pas nous faire oublier des mozartiens aussi essentiels que Bruno Walter, George Szell ou Karl Böhm. Le cas d’Herbert von Karajan est un peu différent, car sa vision plutôt hédoniste des Symphonies de Mozart a toujours divisé la critique comme le public. Enregistré à la fin des années 1970 à Berlin, cet album propose les six dernières symphonies auxquelles Karajan a ajouté les Symphonies n° 29, 32 et 33. Quant à la Symphonie n° 37, K. 444/425, elle est comme toujours aux abonnés absents, puisque Mozart n’a fait que retoucher une symphonie de son ami Michael Haydn et lui ajouter un prélude, en vue d’un concert qu’il devait diriger à Linz en 1783. S’ils sont marqués du sceau d’un temps révolu par leur épaisseur sonore, voire leur excès de romantisme ou bien encore leur legato systématique et leur effectif pléthorique, ces enregistrements ne manquent pourtant ni de vigueur ni de charme grâce aux sonorités envoûtantes du Philharmonique de Berlin et à la virtuosité sans faille du pupitre de cordes. © François Hudry/Qobuz
CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1973 | Deutsche Grammophon (DG)

CD26,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Deutsche Grammophon (DG)

CD41,99 €

Classique - Paru le 20 mars 1990 | Deutsche Grammophon (DG)

Deuxième cycle intégral des Symphonies de Beethoven enregistré par Herbert von Karajan à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Berlin pour le label Deutsche Grammophon, entre 1976 et 1977.
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1993 | Deutsche Grammophon (DG)

CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Deutsche Grammophon (DG)

L'interprète

Berliner Philharmoniker dans le magazine