Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Asaf Avidan

Entre humaine et mutante, homme et femme, la voix de l’auteur-compositeur-interprète surprend par la pureté des émotions qu’elle parvient à faire passer à travers une grande diversité des matériaux musicaux : blues, rock, folk, synth pop… Né à Jérusalem, Asaf Avidan a grandi entre la Jamaïque, la Thaïlande et Israël. Après avoir réalisé un court métrage, l’artiste apprend à 21 ans qu’il est atteint d’un cancer. Les textes de ses chansons sont pourtant davantage portés sur la souffrance liée aux relations amoureuses que la souffrance d’une maladie grave. En 2006, Now That You’re Leaving, premier LP autoproduit, aborde le thème de la rupture amoureuse. Rapidement, Asaf Avidan se lie au groupe The Mojos avec qui il sort The Reckoning, un opus folk rock qui évoque les mois de convalescences qui suivent la rupture ; il deviendra disque d’or puis disque de platine l’année suivante. En parallèle, Asaf Avidan monte le label Telmavar Records avec son frère et manager Roie Avidan. C’est alors qu’en 2009 paraît le brillant Poor Boy / Lucky Man, l’histoire d’un garçon né avec un trou à la place du cœur, mais aussi toujours l’histoire d’un homme qui se cherche, qui essaye « d’accepter ces deux personnes qui cohabitent en [lui], l’une qui veut construire une relation durable, l’autre qui cherche systématiquement à tout faire foirer ». Le groupe continue sa route, joue notamment aux championnats du monde d’athlétisme de 2009, à la soirée de clôture du festival de cannes en 2010, au concert d’hommage à The Who à Carnegie Hall à New York et la première partie de Bob Dylan à Tel Aviv. Le troisième album Through The Gale ose une introspection encore plus poussée et met en scène un capitaine à la recherche d’une île sur laquelle il peut devenir immortel, réalisant par la suite qu’une vie sans mort perdrait tout son sens. L’écorché vif mêle ici amour et mort pour un concept album plein d’émotions. Asaf Avidan poursuit son chemin en solo avec Different Pulses en 2013, un ensemble d’enregistrements cette fois pour accepter l’inconfort d’un destin mortel sans la consolation de la foi religieuse mais avec celle de l’amour. « A l’image de Sisyphe qui sans cesse montait son rocher au sommet de la colline pour aussitôt le voir redescendre, nos actions sont marquées par le sceau de l’échec mais aussi de l’obstination ». L’artiste tourmenté, à mi-chemin entre Jeff Buckley et Jimmy Scott, sort Gold Shadow en 2014, où il emprunte à Billie Holiday sa force d’âme sur My Tunnels Are Long And Dark These Days, à Lotte Lenya son esprit cabaret sur A Part Of This, et à John Lee Hooker son côté masculin sur Bang Bang. L’auteur-compositeur-interprète s’investit profondément dans cet album, et ça s’entend. © HR/Qobuz Lire plus

Discographie

24 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums