Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 30 octobre 2020 | Republic Records

Hi-Res
En 2019, nous avions laissé Ariana Grande, fille chérie et meurtrie de l’Amérique, en plein deuil suite à la mort de Mac Miller, son ex-compagnon. Son album thank u, next avait achevé de la placer comme une nouvelle meneuse pop, et laissait entrevoir toutes les tentatives de reconstruction de son auteure. Sur positions, c’est une femme partiellement libérée de ses démons qui apparaît. Une chanteuse qui en a fini depuis longtemps avec son image fragile, devenue plus forte, et surtout plus optimiste. A la production, on retrouve son acolyte de toujours, TBHits, qui chapeaute cet album. C’est lui qui l’envoie explorer des sonorités certes résolument pop, mais aussi plus électroniques et synthétiques. Comme sur motive (en featuring avec Doja Cat), où les influences anglaises sont plus prégnantes. Une autre grande différence : cette sensualité débridée, explicite, qui peuple des titres comme 34+35 (si l’on additionne ces deux nombres, on obtient 69). Elle y chante : « Can you stay up all night ? / Fuck me ‘til the daylight ? / Thirty-four, thirty-five. » Idem sur nasty : « Don’t wanna wait on it / Tonight, I wanna get nasty. » Ça a le mérite d’être clair. Mais positions, dont le titre semble tout de suite plus ambigu, ne se limite pas à cela. Il est aussi inscrit dans un certain classicisme pop plus sirupeux, notamment avec off the table (en featuring avec The Weeknd), sur lequel on sent qu’elle n’a pas réglé tous ses problèmes : « Will I ever love the same way again ? ». Ou avec my hair, qui convoque une voix ultra-démonstrative au milieu d’une tracklist qui laisse pourtant une technique économe dominer. Ariana Grande n’est plus la petite fille chérie de l’Amérique. Elle est devenue bien plus que cela, et tant mieux. © Brice Miclet/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 3 novembre 2018 | Republic Records

Hi-Res
L'hyperactive Ariana Grande revient avec thank u, next, sept mois à peine après Sweetener. Après, surtout, le décès par overdose du rappeur britannique Mac Miller, son ex-compagnon. Intitulé ainsi, après une rapide romance avec le comédien Pete Davidson, Ariana conforte son image de jeune femme forte, malgré son jeune âge (25 ans), malgré les épreuves qui ont déjà marqué sa carrière. Pop caramélisée au R&B, les douze morceaux de ce cinquième album parfaitement produit par Tommy Brown dévoilent sans détour ses anciennes relations. Avec sa voix aux quatre octaves, la mini-Mariah Carey, Ari pour les intimes, marche dans les pas de Mimi période 90-00 et ça s'entend (NASA). Et pour les relents soul, la belle se permet même de sampler le terrible After Laughter de Wendy René (« After laughter comes tears ») sur fake smile et d'ajouter les cuivres qui conviennent (bloodline). Battant des records d'écoute en streaming, la pop star sait bien s'entourer. La preuve avec Victoria Monét qui coécrit thank you, next. © Charlotte Saintoin/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 20 mai 2016 | Universal Records

Hi-Res
Elle est bien loin l’image d’Ariana Grande actrice pour Nickelodeon ! Avec Dangerous Woman, la désormais chanteuse signe son troisième album, deux années après My Everything. Avec cet opus, elle démontre son habilité à s’adapter à un répertoire varié puisqu’on y retrouve de la pop, évidement, mais aussi du r’n’b, du reggae ou encore du hip hop. D’ailleurs, on peut voir figurer parmi la liste des invités des grands noms comme Nicki Minaj, Lil Wayne ou encore Future. Continuant à grandir et à s’épanouir en tant qu’artiste, Ariana surprend et signe un contenu dirigé sous la ceinture, ayant pour but d’enflammer les hormones masculines. Dangerous Woman et femme fatale. © RB/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 17 août 2018 | Republic Records

Hi-Res
Avec son deuxième album My Everything, Ariana Grande avait raflé les récompenses en 2014. Quatre ans plus tard et du haut de ses 25 ans, elle semble plus à l’aise que jamais sur Sweetener, un album pop aux textures multiples. La jeune fille qui avait tendance à se perdre dans des envolées lyriques larmoyantes a su trouver un nouveau chemin où elle expose son fort caractère. Derrière ce visage angélique se cache bien un redoutable prédateur, capable de s’aventurer dans des paysages risqués. Jouant avec Pharell Williams sur un duo quelque peu rétro 90’s (Blazed), elle ne semble pas impressionnée.Ariana Grande sait prendre sa place et cela même face à la queen Nicki Minaj, qui la confronte au test hip-hop dans lequel elle excelle (The Light Is Coming). Avec REM et God Is a Woman, il n’y a plus de doute. La jeune chanteuse casse les frontières et élargit son champ musical au point d’incarner un dieu féminin. Mais ce qui fait le charme absolu d’Ariana Grande, c’est avant tout la facilité et l’humilité avec lesquelles elle use de ses différentes facettes. Kitsch ou romantique, intense et drôle, Sweetener est sûrement l’album qui lui ressemble le plus, de par sa fantaisie mais aussi du fait que sur la quinzaine de titres, dix sont ses propres compositions. Auteur-compositeur et interprète confirmée, Grande s’installe désormais dans la cour des grandes, avec un album toujours solide mais moins expérimental et éclaté que ses précédents. © Anna Coluthe/Qobuz
A partir de :
CD13,99 €

Pop - Paru le 25 août 2014 | Universal Records

Les joies du studio décuplent la voix de la chanteuse, qui passe rapidement d’une intro éthérée à un Problem hip hop plus rythmé. Malgré son esthétique adolescente assumée, Ariana Grande joue dans la cour des grands et chante avec Jessie J et Nicki Minaj sur Bang Bang, The Weeknd sur Love Me Harder, A$ap Ferg ou encore Cashmere Cat. Mais l’Américaine ne s’arrête pas là et interprète même des chansons de David Guetta (One Last Time) et… Nile Rodgers (Break Your Heart Right Back). Pour son deuxième album My Everything, Ariana Grande poursuit sur un r’n’b pop prêt à déferler sur les dancefloors d’été. © LR/Qobuz
A partir de :
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Pop - Paru le 30 octobre 2020 | Republic Records

Hi-Res
Décidée à maintenir un flot de productions soutenu, la superstar pop américaine revient en 2020 avec Positions, sixième opus studio largement tourné vers le plaisir charnel et succédant à thank u, next (2019). Au fil d'une collection de quatorze nouveaux titres, la chanteuse enchaîne ainsi une série de textes érotisants bénéficiant d'écrins ad hoc faits de R&B langoureux et de pop soul, illustrant la reconquête de l'amour et de la confiance mutuelle à travers l'étreinte, et ce dans le sillon d'une blessure amoureuse. Voyant par ailleurs défiler les featurings de doja cat ("motive"), The Weeknd ("off the table") et Ty Dolla $ign ("safety net"), Positions décroche une nouvelle fois la première place du Top 100 étasunien. © TiVo
A partir de :
HI-RES28,99 €
CD20,99 €

Pop - Paru le 23 décembre 2019 | Republic Records

Hi-Res
Pop princess Ariana Grande has had a tough couple of years. Since the Manchester concert of her tour promoting her album Dangerous Woman was the target of a terrorist attack in May 2017, and the fatal overdose of her ex-boyfriend Mac Miller at the same time as her highly publicised engagement and subsequent separation with American comedian Pete Davidson the following year, the star has consistently been the subject of attention in the world’s press. Yet just as consistent has been the superb calibre of the music she has released during this tumultuous time. Sweetener, released in August 2018 and thank u, next released just seven months later are masterclasses in overcoming personal hardship, as Grande delivers her most powerful and empowering tracks to date. k bye for now (swt live) is a live album recorded over the course of her 2019 Sweetener tour which promoted her latest two albums. Ariana is an example of professionalism throughout: her unmatched soaring vocals are flawless on every song, with riffs and harmonies galore (her range is out of this world). Her sweet and gentle interactions with the crowds as well as her unwavering enthusiasm endear her to both the listener and the audience, especially considering the last eighteen months. In an hour and a half, she and her brilliant band take us through a programme of her latest and biggest silky pop-R&B hymns such as God is a Woman, Break Up With Your Girlfriend, I’m Bored and 7 rings, with a few old favourites (Break Free, Break Your Heart Right Back) peppered in for good measure. This live album is a perfect way to hear Ariana Grande at her strongest, as she ends 2019 (finally) on a high. © Christopher Steele/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Pop - Paru le 8 mai 2020 | Ariana Grande & Justin Bieber Stuck With U- Charity

Hi-Res
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 3 septembre 2013 | Universal Records

Livret
The debut album from Ariana Grande, 2013's Yours Truly, is a surprisingly sophisticated and unique showcase for the Nickelodeon sitcom star's soulful R&B vocals. As the character Cat Valentine on several Nickelodeon television shows including I Carly, Victorious, and Sam & Cat, Grande developed a huge fan following and the expectations were high for her debut album. Three years in the making and held up by numerous delays, Yours Truly lives up to those expectations. Produced by Kenneth "Babyface" Edmonds, Yours Truly is an impeccably engineered affair. In fact, one would be hard-pressed to find a better platform for Grande's voice. A resonant singer gifted with a lithe affinity for both high-energy melisma and gentle balladry, Grande often brings to mind the intonations of Mariah Carey. Of course, with Edmonds at the helm, along with a bevy of commercially minded songwriters, the Carey comparisons are unavoidable and most likely intentional. Thankfully, Grande has the chops to pull it off, and Yours Truly makes the most of her talent. To these ends, tracks like the opening "Honeymoon Avenue," with its sophisticated orchestral intro, and the bright and funky "You'll Never Know" sound like lost early-'90s R&B hits. Though Grande has the talent to carry the album on her own steam, several tracks team her with guest performers, including the single "The Way," which features rapper Mac Miller; "Right There" with Big Sean; and "Popular Song," featuring Mika. Ultimately, cuts like "Baby I" and the jazz-inflected showstopper "Almost Is Never Enough," featuring the Wanted's Nathan Sykes, are bravura pop recordings that bring to mind the best of the '90s and of now. © Matt Collar /TiVo
A partir de :
CD1,99 €

Ambiance - Paru le 24 novembre 2014 | Universal Records

A partir de :
CD13,99 €

Ambiance - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Records

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 30 octobre 2020 | Republic Records

Hi-Res
En 2019, nous avions laissé Ariana Grande, fille chérie et meurtrie de l’Amérique, en plein deuil suite à la mort de Mac Miller, son ex-compagnon. Son album thank u, next avait achevé de la placer comme une nouvelle meneuse pop, et laissait entrevoir toutes les tentatives de reconstruction de son auteure. Sur positions, c’est une femme partiellement libérée de ses démons qui apparaît. Une chanteuse qui en a fini depuis longtemps avec son image fragile, devenue plus forte, et surtout plus optimiste. A la production, on retrouve son acolyte de toujours, TBHits, qui chapeaute cet album. C’est lui qui l’envoie explorer des sonorités certes résolument pop, mais aussi plus électroniques et synthétiques. Comme sur motive (en featuring avec Doja Cat), où les influences anglaises sont plus prégnantes. Une autre grande différence : cette sensualité débridée, explicite, qui peuple des titres comme 34+35 (si l’on additionne ces deux nombres, on obtient 69). Elle y chante : « Can you stay up all night ? / Fuck me ‘til the daylight ? / Thirty-four, thirty-five. » Idem sur nasty : « Don’t wanna wait on it / Tonight, I wanna get nasty. » Ça a le mérite d’être clair. Mais positions, dont le titre semble tout de suite plus ambigu, ne se limite pas à cela. Il est aussi inscrit dans un certain classicisme pop plus sirupeux, notamment avec off the table (en featuring avec The Weeknd), sur lequel on sent qu’elle n’a pas réglé tous ses problèmes : « Will I ever love the same way again ? ». Ou avec my hair, qui convoque une voix ultra-démonstrative au milieu d’une tracklist qui laisse pourtant une technique économe dominer. Ariana Grande n’est plus la petite fille chérie de l’Amérique. Elle est devenue bien plus que cela, et tant mieux. © Brice Miclet/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 3 septembre 2013 | Universal Records

Hi-Res
The debut album from Ariana Grande, 2013's Yours Truly, is a surprisingly sophisticated and unique showcase for the Nickelodeon sitcom star's soulful R&B vocals. As the character Cat Valentine on several Nickelodeon television shows including I Carly, Victorious, and Sam & Cat, Grande developed a huge fan following and the expectations were high for her debut album. Three years in the making and held up by numerous delays, Yours Truly lives up to those expectations. Produced by Kenneth "Babyface" Edmonds, Yours Truly is an impeccably engineered affair. In fact, one would be hard-pressed to find a better platform for Grande's voice. A resonant singer gifted with a lithe affinity for both high-energy melisma and gentle balladry, Grande often brings to mind the intonations of Mariah Carey. Of course, with Edmonds at the helm, along with a bevy of commercially minded songwriters, the Carey comparisons are unavoidable and most likely intentional. Thankfully, Grande has the chops to pull it off, and Yours Truly makes the most of her talent. To these ends, tracks like the opening "Honeymoon Avenue," with its sophisticated orchestral intro, and the bright and funky "You'll Never Know" sound like lost early-'90s R&B hits. Though Grande has the talent to carry the album on her own steam, several tracks team her with guest performers, including the single "The Way," which features rapper Mac Miller; "Right There" with Big Sean; and "Popular Song," featuring Mika. Ultimately, cuts like "Baby I" and the jazz-inflected showstopper "Almost Is Never Enough," featuring the Wanted's Nathan Sykes, are bravura pop recordings that bring to mind the best of the '90s and of now. © Matt Collar /TiVo
A partir de :
CD20,99 €

Pop - Paru le 23 décembre 2019 | Republic Records

Pop princess Ariana Grande has had a tough couple of years. Since the Manchester concert of her tour promoting her album Dangerous Woman was the target of a terrorist attack in May 2017, and the fatal overdose of her ex-boyfriend Mac Miller at the same time as her highly publicised engagement and subsequent separation with American comedian Pete Davidson the following year, the star has consistently been the subject of attention in the world’s press. Yet just as consistent has been the superb calibre of the music she has released during this tumultuous time. Sweetener, released in August 2018 and thank u, next released just seven months later are masterclasses in overcoming personal hardship, as Grande delivers her most powerful and empowering tracks to date. k bye for now (swt live) is a live album recorded over the course of her 2019 Sweetener tour which promoted her latest two albums. Ariana is an example of professionalism throughout: her unmatched soaring vocals are flawless on every song, with riffs and harmonies galore (her range is out of this world). Her sweet and gentle interactions with the crowds as well as her unwavering enthusiasm endear her to both the listener and the audience, especially considering the last eighteen months. In an hour and a half, she and her brilliant band take us through a programme of her latest and biggest silky pop-R&B hymns such as God is a Woman, Break Up With Your Girlfriend, I’m Bored and 7 rings, with a few old favourites (Break Free, Break Your Heart Right Back) peppered in for good measure. This live album is a perfect way to hear Ariana Grande at her strongest, as she ends 2019 (finally) on a high. © Christopher Steele/Qobuz
A partir de :
CD17,99 €

Pop - Paru le 25 août 2014 | Universal Records

My Everything est le deuxième album studio de la pop-star américaine Ariana Grande. Mêlant pop et R&B, elle y adopte une approche plus mûre qu'auparavant, comme le démontre notamment le single "Problem" avec la rappeuse Iggy Azalea. © Olivier Duboc /TiVo
A partir de :
CD16,49 €

Pop - Paru le 17 août 2018 | Republic Records

Avec son deuxième album My Everything, Ariana Grande avait raflé les récompenses en 2014. Quatre ans plus tard et du haut de ses 25 ans, elle semble plus à l’aise que jamais sur Sweetener, un album pop aux textures multiples. La jeune fille qui avait tendance à se perdre dans des envolées lyriques larmoyantes a su trouver un nouveau chemin où elle expose son fort caractère. Derrière ce visage angélique se cache bien un redoutable prédateur, capable de s’aventurer dans des paysages risqués. Jouant avec Pharell Williams sur un duo quelque peu rétro 90’s (Blazed), elle ne semble pas impressionnée.Ariana Grande sait prendre sa place et cela même face à la queen Nicki Minaj, qui la confronte au test hip-hop dans lequel elle excelle (The Light Is Coming). Avec REM et God Is a Woman, il n’y a plus de doute. La jeune chanteuse casse les frontières et élargit son champ musical au point d’incarner un dieu féminin. Mais ce qui fait le charme absolu d’Ariana Grande, c’est avant tout la facilité et l’humilité avec lesquelles elle use de ses différentes facettes. Kitsch ou romantique, intense et drôle, Sweetener est sûrement l’album qui lui ressemble le plus, de par sa fantaisie mais aussi du fait que sur la quinzaine de titres, dix sont ses propres compositions. Auteur-compositeur et interprète confirmée, Grande s’installe désormais dans la cour des grandes, avec un album toujours solide mais moins expérimental et éclaté que ses précédents. © Anna Coluthe/Qobuz
A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 1 février 2019 | Republic Records

A partir de :
CD6,99 €

Ambiance - Paru le 18 décembre 2015 | Universal Records

A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 2 août 2019 | Republic Records

A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 30 octobre 2015 | Universal Records