Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD11,49 €

Fado - Paru le 9 septembre 2010 | world village

Distinctions 3F de Télérama
Avec Guía, António Zambujo offre au fado une nouvelle jeunesse. Comme un fado ayant écouté du jazz ou de la bossa… L’envoûtant chanteur portugais enroule son organe tout en retenu et caresse avec subtilité les mélodies. Grâce à cet album, la mélancolie de la saudade trouve un bien bel écrin.
A partir de :
CD22,29 €

Musiques du monde - Paru le 23 octobre 2012 | world village

Livret Distinctions Sélection FIP
Désormais amplement reconnu internationalement, Antonio Zambujo ne tremble pas au moment de sortir son cinquième disque. Déjà livré au Portugal depuis avril 2012, Quinto est enfin disponible en France quelques six mois plus tard. L'attente et l'espoir étant deux des composantes de la sensibilité du fado, ce délai ne rend qu'encore plus appréciable le résultat de Quinto. Dans son style désormais bien connu qui mêle fado, musique brésilienne, et musique traditionnelle portugaise, Antonio Zambujo atteint de nouveau les sommets. Produit comme à l'accoutumée par Ricardo Cruz, Quinto fait preuve d'une élégance de tous les instants.Que ceux qui n'entendent que tristesse dans le fado, se penchent sur le volontairement enjoué « Fado deconcertado » pour revoir des certitudes qu'Antonio Zambujo se fait un malin plaisir de mettre à mal. Le chanteur et compositeur fait preuve d'une créativité énorme avec « Algo estranho acontece », qu'il est bien difficile de loger dans l'étroitesse d'une quelconque case. Latin jazz et bossa nova se sont données un rendez-vous galant sur « Fortuna », ouvert à tous les plaisirs.« Flagrante » balance lui aussi sur des rythmes nés du côté de Rio de Janeiro. Antonio Zambujo n'oublies pas la méconnue tradition polyphonique portugaise à qui il offre « O que é feito dela ? ». Sûr que du côté de son Alentejo natal on doit apprécier de se retrouver convié à un si beau festin. Que les plus sensibles à la voix d'or d'Antonio Zambujo et aux affres de la saudade se rassurent, Quinto leur offre  aussi leur ration avec « So pode ser amor » ou « Lambreta ». En l'espace de cinq disques et de quelques tournée au périmètre croissant, Antonio Zambujo est tout simplement devenu un acteur majeur de la scène latine tout en préservant son originalité et sa simplicité. Et plutôt cinq fois qu'une. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD11,49 €

Musiques du monde - Paru le 23 octobre 2012 | world village

Livret Distinctions Sélection FIP
Désormais amplement reconnu internationalement, Antonio Zambujo ne tremble pas au moment de sortir son cinquième disque. Déjà livré au Portugal depuis avril 2012, Quinto est enfin disponible en France quelques six mois plus tard. L'attente et l'espoir étant deux des composantes de la sensibilité du fado, ce délai ne rend qu'encore plus appréciable le résultat de Quinto. Dans son style désormais bien connu qui mêle fado, musique brésilienne, et musique traditionnelle portugaise, Antonio Zambujo atteint de nouveau les sommets. Produit comme à l'accoutumée par Ricardo Cruz, Quinto fait preuve d'une élégance de tous les instants.Que ceux qui n'entendent que tristesse dans le fado, se penchent sur le volontairement enjoué « Fado deconcertado » pour revoir des certitudes qu'Antonio Zambujo se fait un malin plaisir de mettre à mal. Le chanteur et compositeur fait preuve d'une créativité énorme avec « Algo estranho acontece », qu'il est bien difficile de loger dans l'étroitesse d'une quelconque case. Latin jazz et bossa nova se sont données un rendez-vous galant sur « Fortuna », ouvert à tous les plaisirs.« Flagrante » balance lui aussi sur des rythmes nés du côté de Rio de Janeiro. Antonio Zambujo n'oublies pas la méconnue tradition polyphonique portugaise à qui il offre « O que é feito dela ? ». Sûr que du côté de son Alentejo natal on doit apprécier de se retrouver convié à un si beau festin. Que les plus sensibles à la voix d'or d'Antonio Zambujo et aux affres de la saudade se rassurent, Quinto leur offre  aussi leur ration avec « So pode ser amor » ou « Lambreta ». En l'espace de cinq disques et de quelques tournée au périmètre croissant, Antonio Zambujo est tout simplement devenu un acteur majeur de la scène latine tout en préservant son originalité et sa simplicité. Et plutôt cinq fois qu'une. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD11,49 €

Fado - Paru le 14 avril 2011 | world village

Livret Distinctions 3F de Télérama
António Zambujo, voix - Paulo Parreira, guitare - Ricardo Cruz, contrebasse
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musiques du monde - Paru le 13 janvier 2015 | world village

Hi-Res Livret
Pour son 6ème album, Antonio Zambujo revisite le fado portugais dans un style qui n’appartient qu’à lui. Il garde la saudade caractéristique du genre, cette mélancolie non maladive teintée d’un certain spleen, et rentre dans la cour des grands en mêlant chœurs mélodiques et accompagnements guitare-clarinette-accordéon. Les airs au caractère populaire résonnent dans la Rua da Emenda, la Rue des Amendements, où Antonio Zambujo révèle une musique douceâtre à la texture de velours. © HR/Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 23 novembre 2018 | Universal Music Portugal SA

S’il a démarré sa carrière dans les maisons de fado et conquis le cœur des passionnés du genre, António Zambujo n’a jamais eu une approche orthodoxe du chant de l’âme portugaise. Il a souvent intégré à sa musique des éléments venus d’autres traditions, ne s’est jamais caché de sa passion pour la bossa-nova ou la MPB (música popular brasileira) et a rendu hommage aux chansons de Chico Buarque sur son précédent album Até Pensei Que Fosse Minha.Aujourd’hui devenu l’un des chanteurs incontournables de son pays et une référence internationale, Zambujo peut voir les choses en grand. Sans tourner le dos à son admirable manière intimiste, il s’offre un orchestre symphonique, le Sinfonietta de Lisboa, sur cinq titres, réveille l’innocence pop des 60’s à coups d’orgue Hammond, de marimba, de guitares électriques et de trompette sur Nao Interessa Nada ou d’arrangements vocaux dignes des quatre garçons dans le vent, circa Sgt. Pepper’s, sur Sem Palavras. Banjo. Clarinette et trompette font renaître le charleston des Années folles sur Multimilionário et sur Catavento da Sé et la basse de Ricardo Cruz fait se dresser un vent de sable et d’herbes sèches, digne d’un western spaghetti.Une noble diversité servie par des auteurs-compositeurs (Luisa Sobral, Márcia, Paulo Abreu Lima…) et arrangeurs (Filipe Melo, Nuno Rafael) parmi les plus doués de son pays. Il a aussi entraîné avec lui l’Uruguayen Jorge Drexler (Madera de Deriva), les brésiliens Rodrigo Maranhão (Do Avesso), Arnaldo Antunes (Até o Fim) ou Milton Nascimento, dont il reprend le classique Fruta Boa. Enfin, il a aussi laissé sa plume et ses accords donner le meilleur d’eux-mêmes sur une poignée de chansons.Au cœur de la ville, face à la fosse de l’orchestre, dans un saloon, un bar de la prohibition ou un club du Swinging London, son chant de velours agit sur nos oreilles avec autant de tendresse qu’il pouvait en démontrer dans l’espace réduit et chaleureux des casas de fado de ses débuts. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Musiques du monde - Paru le 23 avril 2021 | Universal Music Portugal SA Distributed Labels

A partir de :
CD11,49 €

Musiques du monde - Paru le 12 janvier 2015 | world village

Livret
A partir de :
CD11,49 €

Musiques du monde - Paru le 4 novembre 2008 | World Village France

A partir de :
CD21,99 €

Pop - Paru le 8 juin 2018 | Universal Music Portugal SA

A partir de :
CD8,49 €

Musiques du monde - Paru le 21 octobre 2016 | Som Livre

A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2002 | Música Alternativa

A partir de :
CD1,99 €

Musiques du monde - Paru le 12 février 2021 | Universal Music Portugal SA Distributed Labels

A partir de :
CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 août 2016 | MEDIApromo

A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 10 mai 2019 | Universal Music Portugal SA

A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 23 décembre 2020 | Universal Music Portugal SA Distributed Labels

L'interprète

António Zambujo dans le magazine