Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD8,99 €

R&B - Paru le 5 juin 2001 | J Records - Legacy

Réédition spéciale de Songs In A Minor, le premier album d’Alicia Keys, à l’occasion de son 10ème anniversaire. C’est avec cet album qui s’est vendu à plus de 12 millions d’exemplaires dans le monde, qu’Alicia Keys a remporté les 5 premiers Grammy Awards de sa carrière (sur les 14 qu’elle totalise à ce jour) dont ceux de Révélation de l’Année, Meilleure Chanson de l’Année pour “Fallin” et Meilleur Album R&B. Les fans d’Alicia vont pouvoir le (re)découvrir dans sa version originale enrichie d’inédits et de titres bonus, comme un remix de “A Woman’s Worth” avec la participation de Nas, une version mix-tape de “Juiciest”, “Fallin” dans la version figurant dans la bande-originale de Ali, l’inédit “Typewriter”, “If I Was Your Woman” dans une version funky figurant sur la démo originale et “Foolish Heart” dans une version intimiste au piano.
CD14,49 €

R&B - Paru le 11 octobre 2005 | J Records

Alors que la plupart des chanteurs sont grandement avantagés par la technologie d’enregistrement en studio, certains brillent davantage dans un cadre live dépouillé. Comme le révèle MTV Unplugged (2005), Alicia Keys est l'une de ces artistes : le talent de cette chanteuse toute en nuances et pianiste d’exception est impressionnant dans cet opus live. Adam Levine de Maroon 5 vient y offrir une reprise sobre des Stones avec "Wild Horses", tandis que le morceau final intègre "Junior Gong" de Damian, "Welcome to Jamrock" de Marley (l'un des fils de Bob) et les rappeurs Common et Mos Def se joignent à la joyeuse bande. Mais c’est dans ses propres chansons qu’Alicia Keys se montre au sommet de son art, comme dans la mélancolique "If I Ain 'T Got You" qui s’élève dans un gospel euphorisant, et "Fallin", dont la mélodie splendidement mélancolique met en valeur le chant passionné de Keys. © Eric Schneider /TiVo
CD14,49 €

R&B - Paru le 2 décembre 2003 | J Records

Sur Diary of Alicia Keys, l’album de la chanteuse et pianiste de formation classique suit la voie de son premier album plébiscité, la chanteuse manifestant un talent encore plus prodigieux pour la soul sophistiquée. Alicia Keys explore un large éventail de styles musicaux, du R&B dominé par les cordes de "Karma" au funk produit par Timbaland sur "Heartburn", en passant par le puissant medley soul-pop de "If I Was Your Woman/Walk on By". La touche personnelle de l’artiste sur Diary s’étend jusqu’à la production sur de nombreuses chansons de l'album, notamment la sensuelle, et époustouflante "If I Ain 'T Got You" et l'obsédante "Diary" (qui invite Tony! Toni! Toné!). Comme le révèle ce deuxième album, Songs in A Minor n'a rien d’un coup de chance. Diary prouve que Keys commence tout juste à atteindre sa plénitude musicale. © TiVo
CD14,49 €

R&B - Paru le 15 décembre 2009 | J Records

« Un album de force et de vulnérabilité », c’est ainsi qu’Alicia Keys présente son quatrième opus studio, qui vient après une période où la princesse de la soul new-yorkaise s’est offert quelques escapades, vers le cinéma, la production, et toute cette sorte de domaines où son joli minois devrait enchanter les spectateurs comme sa voix le fait depuis son émergence en forme d’éruption volcanique, au début du millénaire. La sensation que l’on avait à ce moment-là, de découvrir la Roberta Flack ou la Nina Simone du XXIème siècle, s’est confirmée depuis, avec une carrière sans faux-pas, et à l’heure des divas plastique, des Rihanna ou des Lady Gaga dont tout le suc tient dans la production redondante, Alicia Keys tient sa légitimité de sa voix de contralto à la pureté puissante, et d’une habilité à composer des mélodies qui se tiennent sans les artifices du studio. The Element Of Freedom repose d’ailleurs sur son piano, volubile et élégant, toujours, qui tient lieu d’épine dorsale à ce disque comme à ses prédécesseurs. Et c’est quand elle s’amuse à rentrer dans le rang, comme dans « Put It In A Love Song », son duo avec Beyoncé, qu’elle est moins convaincante. Alicia Keys nécessite, pour toucher au sommet de son art, de ces chansons un rien dépouillées, où elle peut laisser sa voix expressive donner sa pleine mesure, et c’est souvent le cas dans The Element Of Freedom. Et quand un peu de gimmick electro vient décorer « Wait Till You See My Smile », c’est conçu avec tellement de goût qu’on en reste coi. On regrettera néanmoins le manque de hits majeurs, de ceux qui avaient l’évidence de ses plus grands succès passés. Il y a certes le supérieur « Empire State Of Mind (Part II) », la seconde livraison de son duo n°1 avec Jay-Z, cette ode à leur ville respective, qu’elle prend à son compte à son tour, et en intégralité puisque la partie rap a disparu au profit de cette mélodie grandiloquente et imparable. Un hymne qui pourrait aisément remplacer le « New York New York », régulièrement bramé par les crooners de tout acabit quand il s’agit de célébrer les opportunités majuscules de la grosse Pomme. Mais il est le seul dans sa catégorie de hit planétaire estampillé d’origine. Le reste est construit de soul solide et définitivement classe, car elle est innée chez Miss Keys, et de mélodies simples et belles, de chansons intimes et livrées comme des confidences. De quoi conforter la confiance inaltérable que l’on a mise en Alicia Keys. © Jean-Eric Perrin / Music-Story
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Soul - Paru le 4 novembre 2016 | RCA Records Label

Hi-Res
Les temps n’étant pas épatants, Alicia Keys bombe le torse et brandit ses chansons comme autant de cris engagés. Pour son sixième album, la New-yorkaise qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche appuie là où ça fait mal mais avec la classe qu’on lui connait. Qu’elle chante le féminisme (sur l’explicite Girl Can’t Be Herself) ou se révolte contre le sort des migrants (Hallelujah), elle donne à ses chansons une véritable épaisseur que son sens de la mélodie et sa voix toujours aussi puissante et sensuelle à la fois ne font qu’amplifier. A$AP Rocky vient l’épauler sur Blended Family (What You Do For Love) avec ce même sens du bon goût. Tout cela donne un album de soul contemporaine élégant et puissant, qui ne se vautre jamais dans une quelconque facilité pop et se savoure intérieurement plutôt que sur le dancefloor. La grande classe en quelque sorte… © MD/Qobuz
CD2,49 €

R&B - Paru le 11 janvier 2020 | RCA Records Label

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

R&B - Paru le 26 novembre 2012 | RCA Records Label

Hi-Res
Pour son cinquième album, la grande prêtresse de la soul moderne a convié de nombreux invités (au micro comme derrière la console ou au stylo) parmi lesquels Frank Ocean, Maxwell, Babyface, Gary Clark Jr., Emeli Sandé, Nicki Minaj et Jamie XX. Même si sa voix – toujours aussi envoûtante – et son piano – toujours aussi limpide – sont au cœur de son art, la Newyorkaise élargit sa palette stylistique avec un disque kaléidoscopique où sa soul s’enrichit d’electro, de pop et de hip hop. Loin des productions formatées, Girl On Fire est un œuvre dense et d’une richesse auquel la soul contemporaine nous a peu habituée…
CD14,49 €

R&B - Paru le 23 juin 2013 | RCA Records Label

CD19,99 €

R&B - Paru le 9 novembre 2007 | J Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 17 septembre 2019 | RCA Records Label

CD2,49 €

R&B - Paru le 13 décembre 2019 | RCA Records Label

CD4,99 €

R&B - Paru le 18 novembre 2012 | RCA Records Label

CD2,49 €

R&B - Paru le 20 novembre 2019 | RCA Records Label

CD6,49 €

R&B - Paru le 7 avril 2017 | RCA Records Label

CD5,99 €

R&B - Paru le 17 février 2004 | J Records - Legacy

CD2,99 €

R&B - Paru le 17 novembre 2009 | J Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 30 octobre 2019 | RCA Records Label

CD2,49 €

R&B - Paru le 17 juin 2016 | RCA Records Label

CD4,99 €

R&B - Paru le 11 septembre 2007 | J Records

HI-RES18,99 €
CD15,99 €

R&B - Paru le 18 septembre 2020 | RCA Records Label

Hi-Res

L'interprète

Alicia Keys dans le magazine
  • Alicia au pays des merveilles
    Alicia au pays des merveilles Le superbe disque de soul engagée signée Alicia Keys...
  • QIBUZ / Lundi 4 février 2013
    QIBUZ / Lundi 4 février 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 21 janvier 2013
    QIBUZ / Lundi 21 janvier 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Un concert du Mondial pas assez sud-africain ?
    Un concert du Mondial pas assez sud-africain ? Un syndicat de musiciens sud-africains s’insurge contre la sous représentation des artistes locaux lors du grand concert de lancement de la Coupe du Monde de football de la FIFA prévu le 10 juin à ...
  • Un Mondial foot de musique !
    Un Mondial foot de musique ! En ouverture de la prochaine coupe du monde de football en Afrique du Sud, un énorme concert réunira dans le stade d’Orlando de Soweto Alicia Keys, les Black Eyed Peas, John Legend Amadou et Mariam...
  • Beyoncé et Alicia Keys chez les pauvr’
    Beyoncé et Alicia Keys chez les pauvr’ Très à la mode en ce moment, les stars de la chanson tournent leurs clips dans les favelas : au tour de Beyoncé et Alicia Keys de se filmer à Rio !