Votre panier est vide

Rubriques :
News

Just friends...

Par Max Dembo |

Le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste Stéphane Belmondo dans un intense duo...

La réunion en studio de ces deux-là ne pouvait qu’être un moment fort, une union plus que sacrée. Devenus des amis proches lors de leurs débuts à Paris il y a près de trente ans puis au sein du groupe de Dee Dee Bridgewater au milieu des années 90, Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo ont toujours eu une relation musicale privilégiée. Après s’être un temps perdus de vue, le pianiste et le trompettiste renouèrent il y a six ans à l’occasion d’un concert donné en duo dans le sud de la France. Enregistré à l’automne 2015 et en avril 2016 au studio Recall dans le village de Pompignan, non loin de Montpellier, ce Mother qui parait chez Impulse! est l’aboutissement logique de ces retrouvailles. Retrouvailles plus complices que jamais qui se déroulent avec grâce sur un répertoire de choix assez éclectique. Un répertoire constitué de compositions originales, de standards éternels comme Lover Man ou You Don't Know What Love Is, du poignant First Song de Charlie Haden, de la cultissime Chanson d’Hélène chantée par Romy Schneider dans Les Choses de la vie de Claude Sautet, de l’éternel Que reste-t-il de nos amours ? de Trenet dans une version assez poignante ou bien encore de You Are The Sunshine Of My Life de Stevie Wonder. Et comme Terrasson et Belmondo sont de grands artistes, deux maîtres de l’épure, personne ne cherche ici à tirer à lui la couverture. Bien au contraire. Un grand disque.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article