Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Clef de soleil sous le signe du folklore !

Par Tiphaine de Belloy |

Au fil des années, Clef de Soleil est devenu un élément incontournable de l’été lillois. Cette treizième édition sera placée sous le signe du folklore et de la tradition pour un festival haut en couleurs ! Demandez le programme !

Créé en 2002 par deux « fous de musique », Denis Simándy et Loïc Serrurier, le festival Clef de Soleil a à coeur de revivifier le patrimoine musical afin d’assurer sa transmission. Du 29 juin au 21 août, le festival accueillera des artistes de renommée internationale dans différents lieux de la capitale des Flandres. Grâce à une politique tarifaire généreuse (pas plus 12€ par concert et de grands avantages pour les adhérents de l’association) le festival met de grands interprètes français et européens à la portée de toutes les bourses, pour le plus grand bonheur de chacun ! Le dimanche 18 juillet commencera sous le signe de la gratuité avec pas moins de quatre concerts entre 14h30 et 18h30. La journée se finira en beauté au Couvent des Dominicains, avec la violoncelliste au répertoire très riche Sonia Wieder-Atherton qui interprètera diverses pièces sur des thèmes populaires. L’Europe de l’est sera à l’honneur le 3 juillet, puisque c’est à l’Auditorium de Lille que le Quatuor Prazak accompagné de Gabriel Tacchino au piano, jouera le Quatuor à cordes n°1 de Suk et le Quintette pour piano et cordes de Dvorak. Le jeudi suivant le prestigieux technicien Alexandre Paley interprètera des œuvres de Liszt, Rachmaninov, Tchaïkovski ou encore Rubinstein. Le jeudi 17 juillet, l’Auditorium du Conservatoire du Louvre recevra l’étonnante Claire-Marie Le Guay qui nous mènera au gré de ses doigtés vers le XVIIIème baroque avec Bach et Mozart, puis vers le XIXème siècle d’un Busoni.



Claire-Marie Le Guay - © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


C’est dans un ancien Hospice aujourd’hui transformé en un superbe hôtel que le Duo Melisande revisitera les Variations Goldberg de Bach à la guitare le 24 juillet, avant que la pianiste russe Elena Kuschnerova ne régale son auditoire avec des œuvres de Schumann, Liszt et Bartok. Le mois d’août commencera avec le jeune pianiste virtuose Kotaro Fukuma qui jouera entre autre des pièces de Balakirev, Moussorgsky et Tchaikovsky. Le 14 août, Couperin et Chopin seront à l’honneur avec le pianiste Vittorio Forte accompagné du directeur artistique du festival : Denis Simándy, en récitant. Tous deux emmèneront leur public à un voyage musical original. Le dernier jeudi de cette saison sera consacré à Grieg, Korngold et Schubert avec l’exceptionnel Alain Raës au piano accompagné de la soprano Gabrielle Philiponet, de la clarinetiste Fanny Vasseur et de Denis Simándy au cor.

Plus d’informations sur le site du festival

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article