Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

La Chelsea girl de Cologne

Par Marc Zisman |

Il y a 27 ans, le 18 juillet 1988, disparaissait Nico...

Une voix à part. Rauque. Intense... Le premier album du Velvet Underground de Lou Reed ne serait pas tout à fait le même sans elle qui ne chante pourtant que sur trois titres (Femme Fatale, I'll Be Your Mirror, All Tomorrow's Parties). Christa Päffgen alias Nico, la femme fatale. Nico, froide et belle. Et toute cette galaxie de noms indissociables de sa vie, de sa mort : Chanel, Fellini, Brian Jones, Dylan, Warhol, Lou Reed, John Cale, Jim Morrison, Iggy Pop, Jackson Browne, Philippe Garrel, Alain Delon… Le 18 juillet 1988, à 49 ans, elle meurt d'une hémorragie cérébrale, quelques heures après une chute de vélo à Ibiza, conséquence, selon certaines sources, d'une insolation... Dans cette séquence tournée par BBC Four dans une chambre du Chelsea Hotel de New York, Nico chante justement Chelsea Girl tout en regardant le film éponyme d'Andy Warhol et Paul Morrissey de 1966… Sa sublime beauté est déjà ravagée par la drogue et l'alcool mais sa voix, si particulière, est des plus envoutantes… La vidéo se poursuit par une courte interview poignante d’une femme face à sa beauté en noir et blanc, à la fois si lointaine et si proche, figée dans l’écran d’un poste de télé… Comme irréelle…



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article