Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Vannier – Gainsbourg : corps à cordes

Par Marc Zisman |

Le compositeur et arrangeur Jean-Claude Vannier se produit deux soirs à la Cité de la Musique à l’occasion de la grande exposition consacrée à Serge Gainsbourg.

A l’occasion de l’exposition Gainsbourg 2008 qui se tiendra à la Cité de la Musique du 21 octobre au 1er mars 2009, deux concerts de Jean-Claude Vannier, arrangeur entre autres de Melody Nelson pour Gainsbourg, se tiendront à la Cité de la Musique mercredi 22 octobre et jeudi 23 octobre.

La première partie de ses soirées comprendra L'Enfant assassin des mouches, musique et arrangements de Vannier. La seconde partie sera consacrée quant à elle à l’Histoire de Melody Nelson. Jean-Claude Vannier en personne dirigera pour l’occasion l’Orchestre des concerts Lamoureux avec Le Jeune Chœur de Paris, un Quatuor à cordes d'enfants. Ces deux concerts exceptionnels ne se feront pas sans quelques stars venues spécialement pour cet événement inédit : Mathieu Amalric, Alain Chamfort, Daniel Darc, Brigitte Fontaine, Clotilde Hesme, Brian Molko, Seaming To et Martina Topley Bird seront ainsi présent à la Cité pour célébrer Gainsbourg.

Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier, c'est une longue histoire qui a donné naissance à des compositions et des arrangements devenus cultes, traversant le temps et les générations. Né de cette collaboration, Melody Nelson (1971) est l’un des premiers « albums-concept » en France : c’est un disque qui ne se contente pas de juxtaposer les plages de chansons, mais qui raconte une véritable histoire. Celle d’une adolescente (Melody) que le narrateur heurte avec sa voiture : de cet accident naîtra une romance, qui s’achève avec la mort de la protagoniste.

L’album, qui n’a guère connu de succès lors de sa parution, est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs de Gainsbourg. Il doit beaucoup au talent d'arrangeur et de compositeur de Jean-Claude Vannier. Drôle de destin pour un artiste qui dit avoir appris les rudiments de l'orchestration en potassant un Que sais-je ?. Vannier a depuis enchaîné les collaborations les plus prestigieuses, de Dalida à Barbara en passant par Michel Polnareff, Julien Clerc, Martial Solal ou Astor Piazolla.

Dans la foulée de Melody Nelson, en 1972, Jean-Claude Vannier a composé un autre projet, pour lequel Gainsbourg fournira ensuite une trame narrative : L’Enfant assassin des mouches. Un petit conte cruel – le tueur de mouches finissant collé sur un « papier tue-enfant » –, un petit chef-d’œuvre dans son genre, qui a connu un destin malheureux et n’a été redécouvert que récemment…

La création de ces deux œuvres sur la scène du Barbican Centre à Londres en 2006 a connu un succès considérable. Jean-Claude Vannier réédite donc aujourd'hui l'expérience, entouré d'invités prestigieux.

Le site officiel de Jean-Claude Vannier

Le site officiel de Serge Gainsbourg

Le site officiel de la Cité de la Musique

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article