Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Christophe Dal Sasso / Lionel Belmondo : interview vidéo Qobuz

Par Jean-Michel Proust |

A l’occasion de la sortie de leur disque en hommage à John Coltrane : « A Love Supreme »

Ils ont osé toucher à : A Love Supreme, une œuvre majeure du jazz, un chef d’œuvre signé John Coltrane, un chant d’amour universel, une adresse spirituelle, une prière pour un monde meilleur… Cet incontournable chef d’oeuvre a fasciné, pour sa ferveur et sa puissance, des générations de musiciens, bien au delà du jazz. Cinquante après sa création, la paire gagnante Christophe Dal Sasso / Lionel Belmondo (leurs disques Hymne au soleil, enregistré avec la complicité du soliste Stéphane Belmondo a reçu quatre Victoires du Jazz) revisite ce « texte fondateur » lui offrant une version onirique en big band. Nos trois lascars (Stéphane Belmondo est toujours de la partie) respectent l’architecture de l’œuvre et ses quatre mouvements, les arrangements sont fidèles à l’esprit fervent de la musique de John Coltrane qui brasse – dans une ode en filigrane de laquelle peut se lire l’odyssée du peuple noir américain – les réminiscences de l’Afrique, le lamento du blues, le cri du jazz et la vibration du gospel. Le passage à l’échelle d’un big band ne fait qu’en magnifier la densité, rappelant que, peu avant de se focaliser sur son quartet, Coltrane lui-même avait voulu explorer, dans l’album Africa/Brass, cette dimension de l’art du jazz et s’appuyer sur la puissance des cuivres pour tenter de renouer avec l’esprit du continent perdu. Investi par des solistes dont le développement personnel a été intimement marqué par la quête coltranienne, A Love Supreme résonne à nouveau, un demi siècle après, comme une œuvre intacte dont la force incantatoire et la charge émotionnelle touchent désormais à l’universel. Christophe Dal Sasso et Lionel Belmondo ont amené quelques flûtes pour ponctuer cette rencontre. Passionné !



À découvrir autour de l'article