Votre panier est vide

Rubriques :
News

Tattoo You a 40 ans !

Par Marc Zisman |

Sorti en 1981, le dernier grand disque des Rolling Stones fête ses 4 décennies avec une somptueuse Super Deluxe Edition...

Il est nécessaire de planter le décor au moment où Tattoo You débarque dans les bacs en août 1981. Après l’intouchable carré d’as Beggars Banquet, Let It Bleed, Sticky Fingers, Exile on Main Street, les Stones sont dans les montagnes russes avec des hauts (Goat’s Head Soup, Some Girls) et des moins hauts pour ne pas dire des bas (Black and Blue, Emotional Rescue). Surtout, Mick et Keith se supportent de moins en moins. Mais comme les tournées font toujours tourner le tiroir-caisse, il est temps de mettre en boite un album pour le promener aux quatre coins du monde.

Ce sera Tattoo You, en fait un vrai-faux nouveau disque car constitué de rogatons des précédents voire de vieilles démos et d’embryons de chansons jamais finalisées. Si tout ça ne sent pas très bon, le résultat sera étonnamment miraculeux. Mieux : Tattoo You sera, pour beaucoup, le dernier vrai bon disque des Rolling Stones. Une première face très rock’n’roll, une seconde un peu plus portée sur les ballades, et partout le savoir-faire éternel de Mick et Keith

Passé le tubesque Start Me Up qui fonctionne toujours très bien dans les stades de 80.000 places, d’excellentes chansons assez nerveuses – pas vraiment l’habitude de Richards – comme Hang Fire ou Neighbours montrent que l’Ehpad n’est pas pour tout de suite, au contraire ! Et quand les Stones rappellent pour la 6578e fois que leur musique elle vient de là, elle vient du blues, cela donne l’excellent Black Limousine, tout sauf poussiéreux. Côté slows, le soulful Tops est assez torride, et Heaven est un nouveau sommet pour le falsetto habité d’un Jagger en grande forme.

Enfin, sur Waiting on a Friend, ils s’offrent même un géant du jazz, le saxophoniste Sonny Rollins, qui signe un impeccable et puissant solo aux saveur caribéennes (il est aussi présent sur Neighbours et Slave)… Pour ses 40 ans, Tattoo You bénéficie du traitement Deluxe Edition avec nouveau mix, raretés comme des reprises des Chi-Lites (Troubles a’ Comin), de Jimmy Reed (Shame Shame Shame) et de Dobie Gray (Drift Away), sans oublier un copieux live londonien capté au stade de Wembley en 1982.

ÉCOUTEZ "TATTOO YOU (SUPER DELUXE EDITION)" DES ROLLING STONES SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article