Catégories :

OctoChet

Pffff, tout le monde se doutait bien que Chet Baker ne les atteindrait jamais ses 80 printemps qu’il aurait eu aujourd’hui 23 décembre 2009…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 23 décembre 2009
Réagir

Chet Baker fut l’un des plus touchants et pathétiques personnages du grand roman du jazz… Musicien ovni, il fut surtout un son et une voix réellement à part. Tellement à part qu’il touchera même hors la jazzosphère… Un jeu de trompette minimaliste dans les moyens mais tellement vaste dans la palette des sentiments et des teintes. Un chant d’écorché toujours aux frontières de la justesse mais, là aussi, au cœur même du système tripal et émotif... Sur ces images de juin 1987, lors d’un concert à Tokyo, Chet susurre pour une énième fois, ce sublime My Funny Valentine, entouré du pianiste Harold Danko, du contrebassiste Hein Van de Geyn et du batteur John Engels.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures