Rubriques :
Vidéo du jour

Afro, sale et méchant

Par Marc Zisman |

Fou et funky : huit ans qu’ODB est parti…

Il y a huit ans, le 13 novembre 2004, Ol’ Dirty Bastard (ODB pour les intimes…), l’un des rappeurs les plus frappadingues de la planète rap, était terrassé par une crise cardiaque, en plein studio d’enregistrement, suite à une surdose de cocaïne et de Tramadol…

Membre de l’incontournable Wu-Tang Clan, collectif à bord duquel sévissait la crème des MCs et producteurs new-yorkais, ODB ne signera que deux albums solos (Return To The 36 Chambers en 1995 et Nigga Please en 1999), deux opus furibards de rap funky à souhait, improbables et hilarants côtés textes et assez avant-gardistes dans la forme. ODB, un ovni à la carrière éclaire à l’image de son clip pour Shimmy Shimmy Ya : fou et funky !



Tout aussi barge, la vidéo de Get Your Money (avec la participation de la chanteuse Kelis) entrecoupée de scènes du classique blaxploitation Dolemite :



Cerise sur le gâteau : l'extrait d'une émission diffusée sur MTV au cours de laquelle, une téléspectatrice interroge ODB sur ce qu'il compte faire pour la communauté afro-américaine. Hilarant.




Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article