Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Une soirée avec Ciccolini

Par Marc Zisman |

Mozart et Debussy au programme du récital parisien d’Aldo Ciccolini le 31 mars au Théâtre des Champs-Elysées.

A 83 ans, Aldo Ciccolini est loin de jeter l’éponge… Mardi 31 mars, le grand pianiste d’origine napolitaine se produira sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées. Au programme de ce récital parisien, la Sonate en la majeur K. 331, la Fantaisie en ut mineur K. 475 et la Sonate en ut mineur K. 457 de Mozart, mais aussi le Premier livre des Préludes de Debussy.

Né à Naples le 15 août 1925, Ciccolini hérite, par professeur interposé, des enseignements de Busoni et Liszt. Sa carrière d’enfant prodige n’entrave pas longtemps une exigence qui le mène à l’âge de seize ans à Paris pour gagner le premier prix du concours Marguerite-Long-Jacques-Thibaud en 1949. Distinction qui sera également attribuée cette même année à Ventsislav Yankoff.

Ardent défenseur de la musique française pour piano (Satie, Ravel, Debussy, mais aussi Séverac, Massenet, Alkan, Castillon, Chabrier), Aldo Ciccolini se produit en soliste ou avec les chefs d’orchestre les plus prestigieux. Il est également un lisztien convaincu. Il a fait plus de cent enregistrements pour le disque. Il acquiert la nationalité française en 1971 puis enseigne au Conservatoire de Paris de 1970 à 1983, découvrant ainsi une vocation de pédagogue à laquelle il n’a jamais renoncé puisqu’il donne encore de nombreuses master-classes.

Le site officiel d’Aldo Ciccolini

Le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article