Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Trilok Gurtu dans la Ville rose

Par Max Dembo |

Le maître de la percussion indienne est en concert avec son quintette le 7 février au Théâtre du Capitole à Toulouse.

Deuxième invité du cycle Orient/Occident consacré aux voix du monde, Trilok Gurtu se produira sur la scène du Théâtre du Capitole à Toulouse avec son quintette, lundi 7 février. Musicien virtuose, connu pour son art de mêler toutes les musiques, ce maître de la percussion et compositeur d’origine indienne conviera à cette occasion une artiste aux multiples visages, la chanteuse indienne Swati Natekar ainsi que la danseuse Mukti, pour un dialogue entre musique indienne classique, jazz et world music.

Né dans une famille de musiciens à Bombay (son grand-père était un joueur de sitar et sa mère une étoile du chant classique), Trilok Gurtu part très vite à la recherche de nouvelles musiques en Europe, où sa rencontre avec le guitariste de jazz John McLaughlin est déterminante. Parmi leurs nombreuses collaborations, l’album Pasha’s Love (1993) est particulièrement réussi.

Génial musicien, Gurtu parcourt les scènes et les studios depuis bientôt trente ans à la recherche d’une musique sans frontières avec des grands noms du jazz (Joe Zawinul, Jan Garbarek, Don Cherry, Bill Evans) et de la musique indienne (sa mère Shobha Gurtu, Zakir Hussain, Shankar Mahadevan, Hariprasad Chaurasia, Sultan Khan). Il se produit et enregistre avec des chanteuses de renom : Angelique Kidjo, Neneh Cherry ou bien encore Omara Portuondo. Son désir de faire se rencontrer des instruments, des voix, des personnalités musicales est aussi une manière de s’adresser à un public le plus large possible.

Avec les musiciens de son nouveau quintette et leur dernier album Massical (2009), Trilok Gurtu offrira au public toulousain une musique à son image en osant les mélanges les plus risqués : balafon, tabla, guitare électrique, violon, didgeridoo, saxophone, mélopées d’une voix indienne sur des chœurs de femmes africaines, autant de strates sonores qui se croisent et se superposent. Depuis sa création, le quintet continue d’enrichir son langage en invitant régulièrement des artistes à le rejoindre sur scène.

La musique de la chanteuse, auteur et compositrice Swati Natekar est fortement ancrée dans l’héritage indien (elle a été initiée à l’art vocal dans la tradition classique de l’Inde du Nord par sa mère) et s’inspire de deux genres particulièrement appréciés en Inde aujourd’hui : la thumri et le ghazal qui se seraient épanouis au XIXe siècle, appartenant alors au genre dit de « musique légère ».

Swati Natekar chante en voix de tête, dans une tessiture aigue très timbrée avec peu de vibrato, caractéristique des voix féminines de ce répertoire qui privilégie une grande liberté mélodique et une ornementation très fleurie. Ces genres musicaux, réputés pour leur difficulté technique, demandent une très grande maîtrise de la voix pour rendre avec justesse les mouvements mélodiques tout en respectant les contours et le sens du texte poétique.

Le site de Trilok Gurtu

Le site de Swati Natekar

Le site du Théâtre du Capitole

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article