Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Quand la pop se frotte au jazz…

Par Eva Sauphie |

Le 16 juin, 3 clubs de la rue des Lombards à Paris s’offrent de grands standards pop « revus et corrigés » par la nouvelle scène jazz...


Emmenée par l'Association Paris Jazz Club, une soirée « Pop Jazz » dans trois clubs de Paris (le Sunset, le Baiser Salé et le Duc des Lombards), s’organise le 16 juin autour de tubes pop revisités par plusieurs jazzmen et chanteuses aux influences jazzy.

Le Sunset accueillera Mina Agossi Quartet. La songwriteuse et interprète franco-béninoise vient de sortir un opus de jazz moderne, Just Like a Lady. Elle naviguera pour l’occasion entre jazz et pop, de Jimi Hendrix à Bobby Lapointe en passant par Sarah Vaughan.

Le Baiser Salé sera quant à lui investi par Maureen Angot Project. Aux antipodes de son expérience de télé réalité qu’on se gardera de mentionner, la jeune fille à l’afro ensoleillée délivre un bel univers electro-jazz. Pour ce crossover « Pop Jazz », Maureen Angot mettra sa voix suave au service d'harmonies jazziques influencées par les musiques d'Erykah Badu, Alain Souchon ou encore MC Solaar.

Enfin le pianiste Sebastien Paindestre s’invitera au Duc des Lombards avec son trio formé du bassiste Jean-Claude Oleksiak et du batteur Antoine Paganotti pour un set de nu-jazz sophistiqué. Sébastien Paindestre, également à la tête d'Amnesiac Quartet, une formation dédiée à revisiter la musique de Radiohead, est de fait très sensible à l'influence de la pop dans le jazz...

Le myspace de Mina Agossi

Le myspace de Maureen Angot

Le myspace de Sébastien Paindestre

Le site du Duc ces Lombards

Le site du Sunset

Le site du Baiser Salé