Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Forza Italia au Sunside !

Par Eva Sauphie |

Les deux grandes figures du jazz italien Enrico Rava et Aldo Romano se réuniront pour une série de trois concerts au Sunside les 8, 9 et 10 juin prochains.

Le trompettiste Enrico Rava et le batteur Aldo Romano se retrouveront en quartet accompagnés du pianiste Baptiste Trotignon (Suite... ) et du contrebassiste Thomas Bramerie les 8, 9, et 10 juin à Paris au Sunside.

Fervent amateur de Miles Davis et Chet Baker, Enrico Rava commence sa carrière très tôt en jouant dans des clubs de Turin. En 1962, il recontre Gato Barbieri, avec qui il enregistre deux ans plus tard la bande originale du film de Giuliano Montaldo, Una bella grinta.

Cette période reste marquée par les rencontres avec Don Cherry, Mal Waldron et Steve Lacy, qui donneront naissance à un quartet de free jazz entre Londres et Buenos Aires.

En 1967, Rava est à New York, et découvre l’avant-garde free jazz, avec des musiciens comme Roswell Rudd, Marion Brown, Rashied Ali, Cecil Taylor, Charlie Haden, Marvin Peters et bien d’autres.

Après une parenthèse italienne, durant laquelle il joue avec des jazzmen tels que Franco D'Andrea, il enregistre avec Lee Konitz à Rome, et Manfred Schoof à Brême. Puis il finit par retourner à New York en 1969, et y reste 8 ans. Le saxophoniste joue sans s'essouffler avec Rudd, Bill Dixon et l’orchestre de Carla Bley et collabore à l'album Escalator Over the Hill.

En 1972, Rava enregistre son premier album en tant que leader, Il giro del giorno in 80 mondi, et commence à diriger des quartets dans des clubs de New York ou encore en tournée européenne ou en Argentine. Il devient un musicien reconnu, les scènes et les albums s’enchaînent à un rythme effréné, et les plus grands, de Franco D'Andrea, Enrico Pieranunzi, Marcello Melis, Massimo Urbani, Archie Shepp à Paolo Fresu, lui concèdent un talent hors pair.

Enrico Rava a joué un peu partout dans le monde, des Etats-Unis au Japon, en passant par le Canada, l’Europe, le Brésil, la Chine, et l’Argentine, et a participé à des festivals de renom.

Aujourd’hui, il officie pour plusieurs projets différents, à l'exemple du duo qu’il forme avec le pianiste Stefano Bollani et son quartet, composé de musiciens confirmés (Gianluca Petrella, Giovanni Guidi, Pietro Leveratto, Fabrizio Sferra). Son dernier album, New York Days , avec un all-star comprenant Mark Turner, Stefano Bollani, Larry Grenadier et Paul Motian est sorti en janvier 2009.

De son côté, Aldo Romano a fait ses débuts dans le free jazz, et arpente depuis près de quarante ans la scène jazz européenne. Il devient très vite un sideman sollicité par les plus grands noms : Michel Petrucciani, Jean-François Jenny-Clark ou Philip Catherine. Son dernier album, Origine, est paru cette année.

Le site du Sunside

Le site d'Enrico Rava

MySpace d'Enrico Rava

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article