Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Andy Emler improvise « Du Slam à l’Atlas »

Par Eva Sauphie |

A peine remis de sa Victoire du Jazz 2010, le pianiste et organiste Andy Emler présentera sa nouvelle création dans le cadre de sa résidence à l'abbaye de Royaumont, les 8, 9 et 10 octobre.

Accompagné des solistes de son MegaOctet et Dgiz, ainsi que de musiciens et chanteurs marocains, l’improvisateur Andy Emler conviera à un savoureux mélange des genres les 8, 9 et 10 octobre à l’abbaye de Royaumont, entre culture slam, chants traditionnels marocains et sonorités jazz !

Conçue à Agadir, la création Du Slam à l’Atlas s’engage à faire converger oralités anciennes (arabe dialectal darija, berbère, français, voire anglais), et urbaines, en une seule et même valeur phonétique et rythmique.

Cinq musiciens marocains, invités par Emler à la suite d’une tournée de repérage au Maroc, et six français impulseront ce projet transculturel au chant amazigh (Raissa Fatima Tabaamrant), au guembri et ghaita (Mehdi Nassouline), au oud (Youssef Mejjad), aux percussions (Omar El Asri), et grâce à un quatuor de jazz formé de Guillaume Orti au saxophone, Laurent Blondiau à la trompette, Eric Echampard à la batterie et Claude Tchamitchian à la contrebasse.

Sans oublier la poésie performée de Dgiz slam, l’alliage de rap et de slam de Khalid Moukdar, les chorégraphies de Taoufiq Izeddiou. Et bien sûr les improvisations exaltées d’Andy Emler au piano et à l’orgue.

Le site de la Fondation Royaumont

Le site d'Andy Emler

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article