Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Interview

Jean-Christophe Keck, une rencontre-podcast

Par Marc Zisman |

Offenbach et moi. Ou comment Jean-Christophe Keck consacre l’essentiel de sa vie à l’auteur de La Grande-Duchesse de Gérolstein. Le musicien aux multiples casquettes raconte cette passion avec intelligence et même un certain recul.

Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Chef d'orchestre, ténor, compositeur, musicologue, directeur musical, journaliste, producteur à Radio France, conseiller artistique, enseignant et aussi directeur de label (Orphée 58, c’est lui !), Jean-Christophe Keck semble un brin touche à tout… Mais par delà cette vaste palette, un nom résume la passion majeure de ce musicien pluriel : Jacques Offenbach ! « Je suis un offenbachien ! » déclare même Keck, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de La Belle Hélène. Une passion des plus chronophages faisant de l’intéressé le directeur de l'Offenbach Edition Keck (OEK), édition monumentale critique publiée par Boosey & Hawkes, comme le conseillé des plus illustres baguettes (Keck est de la partie sur La Belle Hélène, Les Contes d'Hoffmann et autre Grande-Duchesse de Gérolstein dirigés par Minkowski). Comment cette « passion Offenbach » est-elle née et comment a-t-elle évolué : Jean-Christophe Keck s’explique le temps d’un podcast.

Écoutez la playlist du podcast de Jean-Christophe Keck

Le site de Jean-Christophe Keck

Le site de l'Offenbach Edition Keck (OEK)

Le site d’Orphée 58

À découvrir autour de l'article