Votre panier est vide

Rubriques :
Nominations et Prix

Victoires de la Musique, épisode 2

Par Max Dembo |

La deuxième partie de la cérémonie des Victoires de la Musique s'est déroulée au Palais des Congrès à Paris, célébrant notamment Gaëtan Roussel, chanteur de Louise Attaque.

Le deuxième acte des Victoires de la Musique s’est déroulé le 1er mars au Palais des Congrès à Paris. Les prix remis ont récompensé l’artiste interprète féminin et masculin, l’album de l’année, la chanson originale, le vidéoclip et le spectacle musical (tournée ou concert). Parti grand favori, Gaëtan Roussel a raflé la Victoire de l'artiste-interprète masculin de l'année et celle d'album de l'année toutes catégories, décernée par le public. Il avait déjà été récompensé dans la catégorie "album rock de l'année" avec Ginger, le 9 février au cours de la première partie de la cérémonie, scindée cette année en deux soirées . Il est le chanteur des groupes, actuellement en sommeil, Tarmac et Louise Attaque, avec qui il a remporté la Victoire du groupe de l'année en 1999.

Côté féminin, où les jeux étaient plus ouverts, c'est la franco-israélienne Yael Naim qui a remporté la Victoire d'artiste-interprète de l'année. La jeune femme de 33 ans vient de publier son troisième album She Was A Boy réalisé en duo avec son complice David Donatien. Le duo s'est fait connaître du grand public en 2007 grâce à New Soul, devenu un tube mondial après avoir été utilisé par Apple pour une de ses publicités.

Zaz a remporté la Victoire de la chanson originale de l'année, décernée par un vote du public, avec son manifeste anti bling-bling Je veux. L'auteur et co-compositeur de la chanson, Kerredine Soltani, a dédié le trophée à la jeunesse du monde arabe.

-M- et Eddy Mitchell (qui fera ses adieux à la scène le 5 septembre prochain) ont remporté ex-æquo la Victoire du concert de l'année, tandis que Philippe Katerine a décroché celle du vidéoclip pour La Banane.

Les organisateurs ont voulu cette année dépoussiérer une cérémonie, souvent décriée pour son manque de rythme, en s'inspirant de celle des Grammys Awards américains. Ils ont ainsi demandé aux artistes de mettre en scène les nombreux moments de musique qui entrecoupaient les remises des prix, à quoi s’ajoute des jeux de lumière, des interviews en direct des nommés et ont mis en place un jeu d'interaction avec la salle.

-M-, accompagné de son frère et de sa soeur, a chanté en l'honneur de leur grand-mère, l'écrivain Andrée Chédid, disparue il y a quelques semaines. Deux hommages ont également été rendus à Jean Ferrat, décédé l'an dernier et à Serge Gainsbourg, dont on célèbrera aujourd’hui le vingtième anniversaire de la mort.

Cette année enfin, le public était davantage associé au choix du palmarès. Un panel de 200 votants, choisi par les médias partenaires, a été invité à voter lors d'un deuxième tour de scrutin aux côtés des 1 226 membres de l'académie des votants, parmi une liste de 8 nommés choisis par les professionnels.

[Site des Victoires de la Musique ->http://www.lesvictoires.com]

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article