Catégories :

Carl Barât se prend pour Néron

L'ancien leader des Libertines, Carl Barât, a toujours affirmé que son désir artistique dépassait le cadre musical. A vérifier sur la scène du Théâtre du Chatelet où il sera à l’affiche d’une relecture d'un opéra de Monteverdi.

Par Aaron Bourg | Actualité | 26 juillet 2011
Réagir

Carl Barât a tenté tant bien que mal de survivre à la séparation entre son frère ennemi Peter Doherty et lui. Il a en effet connu beaucoup de difficulté depuis la fin regrettée des Libertines, entre le succès mitigé des Dirty Pretty Things et un album solo très décevant. Barât a cependant toujours affirmé que son désir artistique dépassait le cadre musical.

Son souhait se réalisera à Paris, du 29 mai au 7 juin 2012, lorsque se jouera au Théâtre du Chatelet une "version vidéo-pop" de L'incoronazione di Poppea, l'opéra de Monteverdi, ingénieusement baptisée Pop'pea.

La trame dramatique de l’œuvre a été revisitée et resserrée par le dramaturge Ian Burton afin de focaliser l’attention sur les actions qui constituent le cœur même de l’intrigue. Le compositeur Michael Torke s’empare quant à lui de cette musique pour la rapprocher de nos modernes opéra-rock. Cette adaptation est interprétée par le groupe rock While Rom Burns, pour donner aux harmonies de Monteverdi une sonorité électrique.

Carl Barât interprétera le rôle de Néron, l'amant de Poppée, elle-même jouée par Ebony Bones. Ce casting de star de la pop est complété par Mark Daumail (Cocoon) qui jouera le personnage d’Ottone.

De plus, Carl Barât sortira prochainement un EP de raretés sous une forme digitale.

Le site du Théâtre du Chatelet

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures