Votre panier est vide

Rubriques :
Qibuz Lundi

QIBUZ / Lundi 23 novembre 2009

Par lascar |

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la nouvelle rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !






Quand Charles veut causer à Sarko… Charles Aznavour a confié au Journal du Dimanche souhaiter « un rendez-vous avec Nicolas Sarkozy car il a un programme pour aider les immigrés », tout en jugeant qu'« il ne sert à rien de renvoyer trois pauvres Afghans dans leur pays en guerre ». Le Ministre de l'Immigration Eric « Besson a fait une erreur monumentale. Y'en avait sûrement d'autres à choper, un dealer, un passeur... Mais seuls les naïfs se laissent prendre », estime dans un entretien au JDD l'artiste, en allusion à l'expulsion par avion de trois Afghans fin octobre. « Parmi tous ces gens qui sont venus chez nous poussés par la faim, on trouve de tout. Des menuisiers, des pharmaciens, des médecins, des gens qui savent travailler la terre. Pourquoi ne pas en faire de vrais citoyens ? », s'interroge le chanteur âgé de 85 ans, né à Paris dans une famille arménienne. Résidant à Genève depuis trente ans, Charles Aznavour a été nommé en mai dernier ambassadeur d'Arménie en Suisse et représentant de ce même pays auprès du bureau européen des Nations unies.


**********




Un hiver sibélien

Tout mélomane se rend bien compte que ne sont pas toujours (bien plus que toujours d’ailleurs) à la hauteur les orchestres parisiens… Les phalanges de la Radio pèsent peu devant certains orchestres étrangers, tel l’Orchestre Philharmonique de Londres, que les Parisiens ont pu entendre jeudi dernier dans un magnifique programme Wagner : Prélude et Enchantement du Vendredi Saint de Wagner, le Concerto pour piano de Schumann massacré par Hélène Grimaud (ah celui-là on s’en souviendra, Grimaud doit sans doute donner tout ce qu’elle a d’affection avec ses chers loups), et Tchaïkovski (Quatrième Symphonie). Par curiosité, on se documente sur la saison londonienne du London Philharmonic Orchestra. Et voilà, au mois de février, ils imposent un grand cycle Sibelius avec Osmo Vanskä, instigateur de la série actuelle des Sibelius chez BIS. Des soirées particulièrement attractives pour tout amoureux de la musique du compositeur, pour plusieurs raisons : enfin un autre orchestre pour le chef finlandais, qui, chez BIS, pâtit des carences de son Orchestre de Lahti, puis la possibilité de plonger dans l’univers sibélien avec l’un des orchestres anglais les plus naturellement en phase avec ce répertoire (écoutez les poèmes symphoniques sous la direction fiévreuse de Sir Adrian Boult chez Vanguard), au contraire du LSO, un rien trop chatoyant chez Sibelius. Vite Février, qu’on accourt !


**********




Gainsbourg le film: les premières images !

Réalisé par le petit génie de la bande-dessinée Joann Sfar, le biopic consacré à Serge Gainsbourg qui sortira le 20 janvier prochain dévoile enfin sa bande-annonce. Côté casting, ce Gainsbourg, vie héroïque est interprété par Eric Elmosnino (Serge Gainsbourg), Lucie Gordon (Jane Birkin), Laetitia Casta (Brigitte Bardot), Anna Mouglalis (Juliette Greco), Sara Forestier (France Gall), Mylène Jampanoï (Bambou) et Philippe Katerine (Boris Vian) :



Le site officiel de Gainsbourg, vie héroïque

Réalisé par Sfar, vedette de la « nouvelle BD française » auteur notamment de l’excellent Chat du rabbin, Gainsbourg, vie héroïque retrace le parcours du chanteur, depuis le jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 40, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier. La musique tient bien évidemment une place prépondérante dans le film, ce sont les acteurs du film qui interprètent les titres de Gainsbourg, tous les titres ont été réarrangés. La composition et les arrangements sont signés Olivier Daviaud (Olivia Ruiz, Bénabar, Dionysos…). Disponible sur Qobuz le 21 décembre, la bande originale allie chansons originales, instrumentaux et intermèdes musicaux sur lesquels on pourra entendre des extraits de dialogue du film. D’autres artistes qui n’apparaissent pas forcément dans le film participent eux aussi à la BOF : Dionysos, Katerine, Emily Loizeau, Jeanne Cherhal, Gonzales, Serge Teyssot Gay ou bien encore Nosfell.


**********




Michael Jackson, roi du tiroir-caisse

Les ventes aux enchères d’objet ayant appartenu à feu Michael Jackson ne fatiguent toujours pas les commissaires-priseurs… Cette fois, c’est un gant de cuir beige orné de strass, porté par Bambi en 1983 lorsqu'il réalisa pour la première fois son célèbre moonwalk, qui a été adjugé 350.000 dollars (235.000 euros !!!), samedi au Hard Rock Café de Times Square à New York. Parmi les 350 lots du catalogue de cette vente d'objets ayant appartenus à des vedettes, les 70 provenant du Roi de la Pop se sont adjugés jusqu'à dix fois leur prix estimé ! Les acheteurs enchérissaient par téléphone ou internet depuis l'Australie, Dubaï, la France, Hong Kong et le Japon. Mis à prix 10.000 dollars ce gant de golf pour main gauche (made in Korea !) et acheté 30 dollars par Michael Jackson, est de suite monté à 120.000 dollars puis à 220.000 dollars pour atteindre 350.000 dollars (420.000 avec la commission, sans compter les taxes…). « Personne ne l'avait vu exécuter ce pas, il l'avait imaginé deux jours plus tôt dans sa cuisine », a indiqué Darren Julien, le commissaire-priseur de la vente… Depuis la mort de Michael Jackson, la valeur des œuvres le représentant ou des objets lui ayant appartenu a augmenté considérablement. Un portrait de l'interprète de la star défunte peint par Andy Warhol en 1984 a ainsi été adjugé 812.500 dollars la semaine dernière chez Christie's à New York, un prix nettement supérieur aux estimations du marchand d'art. On n’imagine à peine la somme que pourrait atteindre un string de Bambi, si un quelconque commissaire-priseur avait la chance de mettre la main dessus…



**********




Fabien Gabel remplace Michel Plasson

Pour les mélomanes qui suivraient la carrière des jeunes chefs prometteurs d’aujourd’hui – il y en plus qu’on ne pense -, Fabien Gabel (trente-quatre ans) va faire ses débuts à Rotterdam sur l'invitation de Yannick Nézet-Séguin, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de la Ville. Pour quatre soirées, du 26 au 29 novembre prochains, Gabel remplacera Michel Plasson, tout juste hospitalisé. Un très beau programme à l’horizon pour Fabien Gabel, dont les affinités avec le répertoire français ne se démontrent plus, au vu de plusieurs concerts qu’il donna avec l’Orchestre National de France, notamment de subtils et très équilibrés Péri de Dukas, Viviane de Chausson ou Festin de l’Araignée de Roussel. Au programme, ici, à Rotterdam : Harold en Italie de Berlioz, avec l’alto chatoyant et subtil d’Antoine Tamestit, et la Symphonie de Franck, dans laquelle les qualités de Gabel devraient pleinement s’exprimer : sens de l’architecture, transparence des textures. D’avance, on envie ces chers Néerlandais de Rotterdam et d’ailleurs !


**********




American Music Awards 2009 : et J Lo chuta...

Michael Jackson – encore lui ?!?!? – a remporté à titre posthume quatre récompenses aux American Music Awards, même si Taylor Swift, la favorite de cette édition 2009, a remporté cinq trophées. Agée de 19 ans, la jeune chanteuse a salué dimanche soir la mémoire de l'artiste. « Etre nominée dans la même catégorie de meilleur artiste de l'année que Michael Jackson, qui va nous manquer et que nous aimerons pour toujours, est un honneur inimaginable ». Swift a remporté également le prix du meilleur album country avec son album Fearless. Michael Jackson a été élu meilleur interprète masculin pop/rock et soul/R&B, tout comme son album Number Ones dans les deux catégories. C'est le frère de Bambi, Jermaine, qui est venu chercher les récompenses, avec la main dans un gant blanc en hommage à l'interprète de Thriller. Le chanteur australien Keith Urban a remporté le prix du meilleur interprète masculin de country, aux côtés de sa femme l'actrice Nicole Kidman. Parmi les autres moments forts de la soirée, l'interprétation de Lady Gaga revêtue d'une tenue extra-terrestre, une récompense pour Whitney Houston qui effectuait son grand retour cette année. Les American Music Awards récompensent les artistes ayant vendu le plus d'albums dans huit catégories, mais donnent l'occasion de performances exceptionnelles. Les Black Eyed Peas ont galvanisé le public avec leur titre I Got A Feeling et Boom Boom Pow. Rihanna en blonde a interprété Rated R de son nouvel album éponyme, tatoué dans le cou. Quant à Jennifer Lopez, elle a glissé sur ses fesses en effectuant sa chorégraphie...


**********




Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Ecrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

 Lire aussi