Votre panier est vide

Rubriques :
Qibuz Lundi

QIBUZ / Lundi 15 mars 2010

Par Marc ZISMAN |

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la nouvelle rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !






Warner et KKR se partageront-ils EMI ?

Selon le Sunday Times, Warner Music et le groupe de capital-investissement KKR discutent du lancement d'une offre de démantèlement de la maison de disques EMI. Selon le journal britannique, KKR est intéressé par l'acquisition de la branche édition musicale d'EMI, qui vaudrait 1,2 milliard de livres (1,3 milliard d'euros) tandis que Warner Music est intéressé par la branche musique enregistrée, plus difficile à valoriser… EMI est la propriété du groupe d'investissement Terra Firma Capital Partners mais est en désaccord avec son banquier Citigroup, écrit le Sunday Times qui précise que KKR et Warner ne devraient pas agir concernant EMI tant que le différend entre la maison de disques et son banquier n'aura pas été résolu…


**********




Eurockéennes 2010 : les premiers noms tombent !

La 22e édition des Eurockéennes de Belfort se tiendra du 2 au 4 juillet. A Strasbourg, les organisateurs du grand festival rock belfortin ont livré les premiers noms de leur cuvée 2010 parmi lesquels ceux de Mika et Charlotte Gainsbourg. La presqu'île du Malsaucy, où se tiennent traditionnellement les Eurockéennes, près de Belfort accueillera également la star du rappeur américain Jay-Z, les papes suédois du rock garage The Hives, les Londoniens de The XX ou encore la « soul fraîche » des Britanniques de The Rox… Autre événement avec la reformation des Specials, grandiose groupe de Birmingham à l’origine du revival ska (avec Madness) à l’aube des années 80… Le metal hardcore puissant des Américains de Converge (déjà à Belfort en 2007) côtoiera l’electro mâtinée de rock et de disco de LCD Soundsystem, qui revient aux Eurockéennes après un premier passage en 2003. Toujours au rayon electro, le tandem italien Bloody Beetroots risque lui aussi d’embraser Belfort, tout comme Empire Of The Sun et Two Door Cinema Club. Patrick Watson, Hindi Zahra, Piers Faccini et Sophie Hunger se produiront eux aussi lors de cette édition 2010. Côté français, le festival franc-comtois accueillera les BB Brunes et le trio électro We Are Enfant Terrible. Le reste de la programmation, qui comptera environ 80 artistes, sera révélée ultérieurement.


**********




Un détective du net pour l’Hadopi ?

Installée en janvier après le vote de la loi Création et Internet du 12 juin 2009, l’Hadopi exige des sociétés d'auteurs qu'elles lui fournissent les adresses IP des pirates du net, mais ne sera pas plus directement responsable de cette mission que les représentants des ayants droit : la tâche exige un savoir-faire. Dimanche 7 mars, un décret est paru pour préciser les règles en matière de données personnelles, notamment sur la révélation du nom qui se cache derrière l'adresse IP de l'abonné. On en sait aussi un peu plus sur les modalités de la surveillance de la toile. Ainsi, selon Le Monde, c’est la société nantaise Trident Media Guard (TMG) qui aurait été retenue par l'Association de Lutte contre le Piratage Audiovisuel (ALPA), qui réunit diverses institutions publiques comme le Centre National du Cinéma, et sociétés privées de droits d'auteurs comme la Sacem ou la SACD, pour fournir à l’Hadopi les adresses IP des pirates du web…


**********




Bob Marley, Peter Tosh et les autres au musée

La Jamaïque envisage d'ouvrir l'an prochain un musée consacré à l'histoire musicale de l'île. D'après des responsables, le public pourra y découvrir de rares pièces, dont l'unique album produit par feu Bob Marley avant que le géant du reggae ne connaisse la gloire internationale. Au nombre des objets exposés, doit également figurer un enregistrement sur cassette dans lequel un autre grand du reggae Peter Tosh improvise un blues avec Mick Jagger et Keith Richards des Stones, a déclaré dimanche le conservateur du musée Herbie Miller. La cassette a été enregistrée en juin 1977 dans la ville de New York, a précisé Miller, ancien manager de Tosh. Elle sera présentée à côté de l'album Escape From Babylon de la chanteuse américaine Martha Velez produit en 1976 par Bob Marley. Le musée fait appel aux dons pour contribuer à la préservation de l'histoire musicale de la Jamaïque. Laquelle a été sérieusement mise à mal il y a deux ans quand des responsables se sont aperçus qu'une importante collection de musique des années 70, dont des enregistrements originaux de Bob Marley et de Peter Tosh, avait disparu des archives de l'ex-Jamaica Broadcasting Corp. La collection n'a jamais été retrouvée. Herbie Miller a déclaré qu'aucune date n'avait été fixée pour l'ouverture du musée à Kingston. Le fonctionnement de l'établissement sera assuré par le gouvernement via l'Institut de la Jamaïque, qui supervise les affaires culturelles du pays.


**********




Le Floyd fait plier EMI

Pink Floyd a obtenu gain de cause jeudi 11 mars contre EMI, qu'il poursuivait devant un tribunal londonien sur les modalités de vente en ligne de ses albums et sur le calcul des droits d'auteur. Selon l’AFP, la Haute cour de Londres a estimé que le contrat signé en 1967 entre le groupe britannique et sa maison de disque interdisait à cette dernière de vendre des morceaux à l'unité, « pour préserver l'intégrité artistique des albums », comme l'affirmait le groupe. L'avocat du Floyd, Robert Howe, avait rappelé, lors d'une audience devant la Haute cour de Londres en début de semaine, que le groupe, réputé pour ses albums où certains morceaux s'enchaînent sans rupture, voulait « conserver le contrôle artistique » de sa production. Le contrat prévoyait donc que les albums devaient être vendus dans leur configuration originelle, avait-il expliqué. L'avocate d'EMI avait pour sa part estimé que le contrat, signé avant l'explosion des ventes de musique en ligne, visait les albums « physiques » et non la distribution via internet… Les Pink Floyd poursuivaient également EMI pour le montant des royalties qui leur sont reversées par la maison de disque, mais cette dernière a obtenu que le jugement de ce différend reste secret… EMI a également été condamnée à payer les frais de justice du groupe, estimés à 60.000 livres (66.000 euros), et elle s'est vu refuser l'autorisation de faire appel. Sur ce sujet sensible du saucissonnage des albums, le débat fait rage. D’un côté, certains « gros » artistes, comme ici le Floyd, mettent en avant leurs albums en tant qu’entité et non comme une simple collection de chansons téléchargeables à l’unité. Mais pourquoi alors le groupe britannique ne pousse pas son raisonnement jusqu’au bout et, comme ses collègues australiens d’AC/DC, ne boycotte-t-il pas iTunes ? Aucun album de la bande d’Angus Young n’est en effet achetable sur le site de téléchargement d’Apple ! Mais évidemment, les copieuses royalties touchées par Roger Waters et David Gilmour doivent sans doute les faire hésiter un peu beaucoup…


**********




Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Ecrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

 Lire aussi