Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Un Voyage d’hiver pour Till Fellner et Mark Padmore

Par Marc Zisman |

Le ténor anglais et le pianiste autrichien sont à la salle Gaveau à Paris le 28 novembre pour y donner Winterreise de Schubert.

Après Le Chant du Cygne et La Belle Meunière, Till Fellner est en escale parisienne aux côtés du ténor anglais Mark Padmore pour jouer le Voyage d’Hiver (Winterreise) de Schubert à la salle Gaveau, lundi 28 novembre, à 20h30.

Après la sortie de son enregistrement des lieders pour Harmonia Mundi, Mark Padmore revient donc aussi en France pour ce concert à Gaveau. Dans une interview donnée en décembre 2010, le ténor explique que « le challenge n’est pas, pour des pièces comme celles-ci, de faire montre d’une technique vocale époustouflante, mais bien de faire entrer le public dans le texte. De s’effacer afin de les faire dialoguer directement avec le poète et le compositeur. »

Protégé de Brendel, Till Fellner est né à Vienne le 9 mars 1972, où il étudie au Conservatoire avec Helene Sedo-Stadler, puis avec Meira Farkas, Alfred Brendel donc, Oleg Maisenberg et Claus-Christian Schuster. Il reçoit la reconnaissance internationale lorsqu’il remporte le Premier Prix du prestigieux concours Clara Haskil en 1993.

Till Fellner est rapidement l’invité des plus prestigieuses phalanges internationales, se produisant dans toutes les grandes salles de concert et les festivals en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Il a travaillé avec les plus prestigieuses baguettes telles que Claudio Abbado, Vladimir Ashkenazy, Christoph von Dohnany, Nikolaus Harnoncourt, Heinz Holliger, Marek Janowski, Sir Charles Mackerras, Sir Neville Marriner, Kent Nagano, Michel Plasson, Jukka-Pekka Saraste, Leonard Slatkin, Claudius Traunfellner, Franz Welser-Möst ou bien encore Hans Zender. Il joue régulièrement en musique de chambre avec Heinrich Schiff et en trio avec Lisa Batiashvili et Adrian Brendel. Il se produit également comme pour cette soirée à Gaveau avec Mark Padmore.

Ces dernières années, Fellner s’est lancé dans l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven réparties sur sept concerts pendant deux saisons. Intégrale qu’il a donnée entre autres à New York, Londres, Paris et Vienne.

Enfin, le pianiste viennois a enregistré de nombreux disques dont le premier livre du Clavier Bien Tempéré de Bach paru chez ECM, label sur lequel il a également publié un album renfermant 15 inventions à 2 voix, 15 sinfonias et la Suite française n°5 en sol majeur.

Le site officiel de Till Fellner

Le site de Mark Padmore

Le site de la salle Gaveau

À découvrir autour de l'article