Votre panier est vide

Rubriques :
News

Le Louvre invite Boulez

Par Marc Zisman |

Du 6 novembre 2008 au 9 février 2009, le grand compositeur sera célébré au Musée du Louvre en concerts, en exposition et en conférences. Demandez le programme !

Dix concerts ! Six séances de musique filmée ! Une expo ! Des conférences, débats et colloques ! Le Louvre se mettra au diapason de Pierre Boulez du 6 novembre 2008 au 9 février 2009.

En automne 2005, l’Auditorium a inauguré un nouveau programme annuel, intitulé Le Louvre invite…. L’objet de cette série est de dépasser la programmation traditionnelle et d’inciter les conservateurs et le public à renouveler leur regard sur les collections grâce à un penseur ou un artiste contemporain. Après le succès des programmes construits autour de Robert Badinter (2005), Toni Morrisson (2006) et Anselm Kiefer (2007), le Musée du Louvre et son Auditorium accueille donc Pierre Boulez. Outre l’enrichissement du programme artistique et scientifique de l’Auditorium, Le Louvre invite… permet d’évoquer les implications sociales inhérentes au thème choisi, et de dépasser les frontières des arts visuels et du spectacle.

Boulez et le Louvre ont imaginé un programme autour de la question de l’inachevé et du fini, de l’interrogation même du processus de création artistique. Entre pièces maîtresses de la musique du XXe siècle et compositions d’aujourd’hui, des œuvres de Schoenberg, Debussy, Stravinski, Bartók, Boulez, Fujikura, le Rothko Chapel de Feldman et six commandes du musée à de jeunes compositeurs alimentent le propos de Pierre Boulez.

Du 11 novembre au 2 décembre, Christine Schäfer, Pierre-Laurent Aimard, Maurizio Pollini, Christian Tetzlaff, Martin Fröst, l’Ensemble intercontemporain, les Cris de Paris, l’Orchestre de Paris et de jeunes artistes talentueux se joignent en musique à ce programme, dans les salles du musée, à l'auditorium et sous la pyramide du Louvre.

Les jeudi 13, samedi 15, dimanche 16, samedi 22 et dimanche 23 novembre à l’auditorium, un cycle de films, Le Geste musical à l’écran, illustre le travail de Pierre Boulez dans le domaine de la transmission de la musique.

Dans les salles d'arts graphiques, une exposition Pierre Boulez. Œuvre : Fragment propose des lectures croisées entre des œuvres graphiques, littéraires et musicales des XIXe et XXe siècles de Delacroix, Degas, Cézanne, Kandinsky, Picasso, Brancusi, Giacometti, de Mallarmé et de Webern, Bartók, Varèse, Berio et Boulez. Elle abordera quelques aspects de l’autonomie esthétique de l’esquisse telle qu’elle s’est développée avec la modernité. Établissant des lectures croisées entre des œuvres graphiques, littéraires et musicales des XIXe et XXe siècles, le parcours a partie liée avec une méthodologie de l’acte créateur et interroge le processus même de la genèse de l’œuvre. Il traverse les « familles artistiques » qui sont celles de Pierre Boulez, jusqu’à composer un possible portrait du compositeur. Autour de quatre thèmes – « esquisse et aboutissement », « le fragment et le tout », « filiation et rupture », « l’œuvre en suspens » –, l’exposition présente, entre autres, des œuvres de Delacroix, Ingres, Degas, Cézanne, Kandinsky, Picasso, Brancusi, Giacometti, Webern, Bartók, Varèse, Berio, Mallarmé. Les manuscrits de Pierre Boulez en tissent le fil conducteur.

Le Louvre invite Pierre Boulez c’est aussi une conférence inaugurale par l’intéressé, jeudi 6 novembre à 18h30, une table ronde avec lui, l’architecte Jean Nouvel et Laurent Bayle, directeur de la Cité de la Musique et de la salle Pleyel, vendredi 7 novembre à 18h30 (La Philharmonie de Paris : un projet artistique et architectural) et un grand colloque intitulé Modernité et inachèvement : l’œuvre en fragments, samedi 8 novembre de 10h à 18h, en présence de Pierre Boulez avec Huberthus von Amelunxen (directeur général de L'Ecole Européenne Supérieure de l'Image, Angoulême/Poitiers), Thierry Davila (Musée d’Art Moderne et Contemporain de Genève), Robert Piencikowski (Fondation Paul Sacher de Bâle), Arnauld Pierre (Université Paris-4), Oliver Schefer (Université de Paris I) et Susan Siegfried (University of Michigan d’Ann Arbor).

Enfin, cet événement fera l’objet d’une publication intitulée Fragment (titre provisoire), réunissant des textes de Pierre Boulez, Henri Loyrette et Marcella Lista abordant la problématique plastique et musicale de la genèse de l’œuvre, de la trajectoire de l’artiste, de l’inachevé, du fragment ; ils évoquent le parcours de l’œuvre, sa genèse, son développement, sa suspension. Marcella Lista analyse l’un des thèmes de l’exposition du Louvre : filiation et rupture.

Le site officiel de l’Auditorium du Louvre

Pierre Boulez à la tête du Wiener Philharmoniker dans son Livre pour cordes :

À découvrir autour de l'article