Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Wu-Lu : « J'essaie de rendre hommage à toutes les choses que j'aime. »

Par Marc Zisman |

Rencontre exclusive avec le jeune musicien de South London à l’occasion de la sortie de "Loggerhead", son premier album Qobuzissime qui fusionne grunge, grime, drum’n’bass, hip-hop, metal et trip hop.





Loggerhead, le premier album de Miles Romans-Hopcraft alias Wu-Lu, est un choc esthétique comme seul le label Warp sait en produire. Du grunge au grime, de la drum'n'bass au hip-hop, du metal au trip hop, le Londonien lâche tous les sons possibles sur ce disque Qobuzissime pas facile d’accès mais qui envoûte un peu plus à chaque nouvelle écoute. Habité par la liberté de la culture skate, Wu-Lu est le reflet parfait de cette génération de multi-instrumentistes britanniques capables de passer de la MPC à un kit de batterie ou à un vieux synthé vintage en un claquement de doigts. Et comme ses illustres aînés Flying Lotus, DJ Shadow, J Dilla ou Madlib qu’il vénère tant, chaque son, chaque instrument, chaque beat est une matière à malaxer, à pétrir, à sculpter. Des sculptures sonores que Wu-Lu évoque le temps d’une interview dans laquelle il explique également l’origine de son pseudo et de son éclectisme viscéral.

ÉCOUTEZ "LOGGERHEAD" DE WU-LU SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article