Votre panier est vide

Rubriques :
Yes Masters !

Que vaut l'écoute du nouvel album de Hot Chip - Why Make sense ? - en 24 Hi-Res 24 bits/44,1 kHz ?!

Par Patrick-Pierre Garcia |

Si il existe bien un groupe de pop dont nous attendions le nouvel opus en trépignant comme des gosses, il s'agit de Hot Chip. Avec Why make sense ?, hot Chip délivre une petite perle de pop tendance Electro à s'en trémousser les petons pendant des mois. Nous avons porté une écoute critique sur la version 24 bits livrée à Qobuz. Que vaut-elle ?

Toutes les semaines, c'est la roulette Russe sur Qobuz, tendance corne d'abondance. Débarquent en effet en boutique des dizaines de nouveautés délivrées en qualité CD et Hi-Res 24 bits.

Vous n'avez qu'à jeter un oeil savant à notre rubrique nouveautés pour vous rendre compte d'une évidence : la plupart des nouveautés sont présentées en qualité CD et Hi-Res 24 bits/44,1 kHz. En effet, un grande majorité de albums enregistrés récemment le sont en 44,1 kHz. Souvent, seules les rééditions de oldies enregistrées sur bandes analogiques sont "prémasterisées" en numérique en 96 kHz ou plus (jusqu'à 192 kHz).

Sans surprise aucune, le sixième LP de Hot Chip débarque en 24 bits/44,1 kHz. Musicalement, très dansant, à la fois proche des Scissor Sisters et de Gossip parfois, le groupe délivre une électro-pop musclée aux relents de Giorgio Moroder de la grande époque (synthés, voix au Vocoder, etc). Si l'originalité n'est pas à s'en taper la tête contre les murs, en revanche les arrangements et les gimmicks sont assez surprenants en soi.

Après l'aval technique de notre cellule qualité, nous chaussâmes notre casque Denon 7100 et chargeâmes le baladeur Sony NWZ-ZX2 de l'album de Hot Chip en WAV 24 bits/44,1 kHz. Nous écoutâmes cet LP plusieurs fois sur plusieurs jours afin de nous faire une idée.

Huarache Lights qui ouvre le LP n'est pas le plus seyant du lot aux tympans. Assez brouillon, il ne permet pas une extase et laisse techniquement sur sa faim. Heureusement, Love is the future débarque, avec ses voix installées sur les 2 canaux (très présentes, belle scène) et son travail technique qui donne une "sensation" analogique à l'ensemble, avec une texture à la fois épurée et triturée.

Nos écoutes se poursuivent avec le "tubesque" Cry for you, qui mêle habilement les synthés à la Moroder à certaines facéties côtés mixage. Mais sur ce point, la qualité audio, tout en étant bonne, n'explose les scores. Il faut avouer que l'aspect un peu "intimiste" de certains morceaux n'est pas synonyme de montées de dynamique et de délires dans le mix.

Calme, le morceau White wine and Fried Chicken, met l'accent sur la prise de son des voix et de l'ajout du vocoder. Le résultat est techniquement intéressant, mais moins que le funky Easy to Get qui s'offre un synthé très années 80, une stéréo aux effets sympas, une belle spatialisation des voix sur la Stéréo, des gazouillis de synthés et un grave qui sait descendre, sans plus.

Globalement, toute qualité artistique mise à part, les écoutes de ce LP en Hi-Res 24 bit/44,1 kHz ont mis en exergue une certaine linéarité technique (dynamique correcte sans excès notamment) et une prise de son de qualité, mais qui n'est pas encline à la surprise technique, mais qui reste dans les cordes d'une écoute agréable, non agressive et riche dans sa stéréo.

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

À découvrir autour de l'article