Votre panier est vide

Rubriques :
Actualités

Comparatif casques intra-auriculaires filaires : lequel choisir en 2019 ?

Par Alban Amouroux |

Préférez-vous les casques qui recouvrent et entourent les oreilles ou ceux qui s’insèrent dans le conduit auditif ? Les avis sont très partagés et le marché se développe dans les deux directions. Les intra-auriculaires sont destinés, comme leur nom l’indique, à être positionnés dans l’oreille, au plus proche de nos tympans. Avec l’embout adapté à votre morphologie, l’isolation des sons ambiants peut déjà être très bonne sans forcément avoir besoin de système d’annulation de bruit. De plus, les casques intra-auriculaires sont discrets, peu encombrants et leur équipement de reproduction sonore peut être assez complexe. Voici tout ce qu’il faut savoir pour faire un choix éclairé.


Les petites oreillettes filaires fournies depuis longtemps avec les premiers baladeurs tels que l’iPod, puis avec les smartphones et les tablettes, n’ont jamais brillé par leurs qualités audio. Les baladeurs type DAP font l’impasse sur cet équipement dispensable afin de vous laisser choisir le casque de qualité de votre choix. Tel un modèle intra-auriculaire par exemple.

Les oreillettes étaient à l’origine de petits haut-parleurs que l’on posait simplement au creux de l’oreille. Leur but n’a jamais été d’obstruer le conduit auditif. Leur isolation aux bruits extérieurs a donc toujours été perfectible. L’oreillette intra-auriculaire, qui rentre dans le conduit auditif, provient d’applications professionnelles, et plus particulièrement des professionnels de la musique. En concert, les musiciens ont besoin d’être isolés mais pas trop, pour mieux entendre le son de certains instruments et pas d’autres. Le tout sans avoir à porter un gros casque sur la tête.

Le casque intra-auriculaire s’adapte à l’oreille grâce à différents types d’embouts. Les fabricants livrent jusqu’à une douzaine d’embouts différents afin de trouver le plus adapté. Certains casques maximisent le confort avec un boîtier plus imposant venant se reposer dans le pavillon ou autour de l’oreille. Ce top comparatif vous présente ce qui se fait de mieux dans le domaine en couvrant les différentes formes de casques intra-auriculaires.

1. SoundMagic E11D : le casque intra-auriculaire pour bien débuter

Prix : 69 €

Caractéristiques : transducteur 10 mm, 15-22 000 Hz, télécommande et micro, USB-C, 15 grammes

Le SoundMagic E11D est composé entièrement de métal, avec une finition plutôt cossue pour un prix très accessible. Les oreillettes ne sont pas plus grosses que les embouts. Ce sont donc ces derniers qui feront tenir le casque dans l’oreille. Ce qui ne devrait pas être trop difficile avec un poids assez léger de 15 grammes tout compris. Il est dommage qu’aucun embout de rechange ne soit fourni avec ce casque.

Par rapport au E11C, le E11D remplace la prise casque jack 3,5 mm par une prise USB-C. Le casque intègre donc un DAC (en 24/96 parfait pour la Hi-Res) et un amplificateur. Une petite télécommande est intégrée sur le chemin du câble. Elle permet de régler le volume et de décrocher lors des appels. Ceux-ci pourront se faire en mains libres grâce au micro présent sur la télécommande.

LES +
Finition métal
DAC intégré
Télécommande


LES -
Aucun embout de rechange
Incompatibilité iPhone


2. Beyerdynamic Soul Byrd : l’intra-auriculaire au meilleur rapport qualité/prix

Prix : 79 €

Caractéristiques : 18 ohms, 10-25 000 Hz, télécommande et micro, jack 3,5 mm 4 pôles, 11 grammes

Beyerdynamic propose une gamme de trois casques intra-auriculaires dans une fourchette de prix très accessible. Le Soul Byrd est le modèle intermédiaire, filaire et avec une télécommande intégrée. Elle donne accès au contrôle du volume et aux appels téléphoniques. Sa basse impédance et une pression acoustique de 103 dB pour 1 MW le rend compatible avec tous les appareils sans aucune contrainte.

Son design a été pensé pour une durabilité optimale. Il est protégé à l’extérieur par une partie en aluminium. La matière du cordon l’empêche de se vriller. Le Soul Byrd est livré avec cinq paires d’embouts de différentes tailles ainsi qu’une boîte rigide de transport. Avec un poids de 5 grammes environ par oreillette et un format arrondi tenant bien au creux de l’oreille, il est vraiment universel dans son utilisation.

LES +
Légèreté
Confort
Télécommande


LES -
Rien à ce prix


3. 1MORE Triple Driver : un casque qui se met en quatre pour vos oreilles

Prix : 89 €

Caractéristiques : 32 ohms, 20-40 000 Hz, télécommande et micro, jack 3,5 mm 4 pôles, 18 grammes

Le Triple Driver de 1MORE est livré avec neuf paires d’embouts : six en silicone, trois en mousse. Les transducteurs sont également orientables à 45°. L’association de ces deux possibilités devrait vous permettre de trouver la configuration la mieux adaptée à votre conduit auditif. La petite sacoche rigide de transport protégera le casque même si sa fabrication en alliage d’aluminium le rend déjà suffisamment robuste.

La constitution interne du Triple Driver est assez recherchée à ce niveau de tarif. Chaque oreillette dispose de deux armatures équilibrées et d’une double chambre de compression. Avec 32 ohms et 99 dB de pression acoustique pour 1 MW, le Triple Driver est un casque universel à brancher sur n’importe quelle prise jack 3,5 mm. Le cordon intègre une télécommande à trois boutons pour le volume et la téléphonie ainsi qu’un micro.

LES +
Finition
Accessoires
Embouts orientables


LES -
Confort à trouver


4. Ikko OH1 : le casque à double transducteur au tarif vraiment accessible

Prix : 149 €

Caractéristiques : 18 ohms, 20-40 000 Hz, câbles détachables, jack 3,5 mm, 12 grammes

Le boîtier en alliage d’aluminium à la finition bleutée de cet OH1 ne passera pas inaperçu. Ikko a poussé le détail jusqu’à recouvrir les prises de la même peinture. Le câble torsadé en cuivre OFC est détachable. Il se termine par des fiches à deux broches. Une petite sacoche en tissu servira à transporter le casque et son cordon.

Rare à ce niveau de tarif, le OH1 est équipé de deux transducteurs différents. Des haut-parleurs dynamiques de 10 mm pour le grave/médium et des armatures symétriques pour l’aigu. Ikko livre six paires d’embouts divisés en deux catégories. Des modèles « balanced » pour une restitution pleine de tout le spectre sonore, et d’autres appelés « voice » pour la mise en avant des voix. Selon les embouts, vous pouvez donc adapter ce casque au type de musique que vous écoutez.

LES +
Finition
Double transducteur
Deux types d'embouts


LES -
Embouts un peu courts
Discrétion


5. Bose QuietComfort QC20 : l’annulation de bruit de référence en intra-auriculaire

Prix : 249,95 €

Caractéristiques : version iPhone ou Android, boîtier d’annulation de bruit sur batterie, jack 3,5 mm, 44 grammes

Le QuietComfort QC20 poursuit son chemin après six années d’existence. Ses excellentes capacités n’ont jamais été remises en question. C’est un des tout premiers casques intra-auriculaires dotés de l’annulation de bruit. Celle-ci œuvre à travers un petit boîtier déporté et inséré sur le chemin du cordon audio. Elle fonctionne sur batterie avec 16 heures d’écoute après deux heures de charge via un port USB.

Bose a pensé au mode « aware » permettant de réduire l’annulation de bruit et ainsi rester connecté au monde qui vous entoure. Trois embouts sont fournis. Ils sont accompagnés d’une partie souple épousant la forme interne du pavillon de l’oreille, améliorant le confort et la sensation de légèreté. Le QC20 est disponible dans deux versions : pour smartphone Android ou pour iPhone. Dans le second cas, une télécommande est placée sur le câble audio.

LES +
Annulation de bruit
Mode « aware »
Confort


LES -
Encombrement
Référence vieillissante


6. Sennheiser IE 80 S : le casque intra-auriculaire entièrement personnalisable

Prix : 349 €

Caractéristiques : 16 ohms, 10-20 000 Hz, câbles détachables, jack 3,5 mm, 18 grammes

En marge de ses très nombreux casques destinés aux usages résidentiels et professionnels, Sennheiser propose également des casques nomades. Le IE 80 S est une déclinaison d’un modèle existant depuis presque dix ans. Il présente un design minimaliste autour d’un unique transducteur pour chaque oreillette. C’est le réglage mécanique sur la face extérieure qui attire l’attention. Il permet en effet de régler le niveau des graves sur cinq crans pour adapter le rendu à votre goût.

C’est aussi le cas des embouts. Ils sont au nombre de neuf, répartis en trois matières différentes : silicone, à lamelles ou en mousse à mémoire de forme. Selon le type utilisé, l’atténuation naturelle est de 26 dB une fois les oreillettes insérées. Des supports autour de l’oreille sont également fournis si la tenue n’était pas suffisante. Tous les accessoires ainsi que le casque se rangent dans la petite pochette de voyage.

LES +
Réglage du grave
Isolation naturelle
Évolutif


LES -
Prix un peu élevé
Bande passante limitée


7. Earsonics ES3 : pour sa vaste scène sonore

Prix : 399 €

Caractéristiques : 3x transducteurs, 31,5 ohms, 10-20 000 Hz, câbles détachables, jack 3,5 mm, 12 grammes

Comme tient à le rappeler la marque, le casque Earsonics ES3 2019 est intégralement fabriqué en France. Il perpétue le savoir-faire déjà démontré sur les générations précédentes. Assez imposant visuellement, il se pare d’une finition noir brillant. L’ES3 2019 embarque trois transducteurs par oreillette, chacun s’occupant de son registre : aigu, médium et grave. Un filtre à correcteur d’impédance vient organiser tout cela tandis qu’un diffracteur acoustique a pour but d’élargir la scène sonore.

Les câbles détachables se terminent par des connecteurs à double broche d’un côté et une prise jack 3,5 mm de l’autre. Earsonics fourni quatre jeux d’embouts : deux en silicone, deux en mousse à mémoire de forme. L’impédance est assez faible pour s’adapter à la totalité des sources tandis que la sensibilité de 116 dB sera largement suffisante pour atteindre des niveaux sonores confortables.

LES +
Orientation audiophile
Triple transducteur
Finition


LES -
Nombre d’embouts fournis
Bande passante limitée


8. Audeze iSine 10 : la technologie planar magnetic en mode discret

Prix : 499 €

Caractéristiques : transducteur 30 mm, 24 ohms, 10-50 000 Hz, câbles détachables, jack 3,5 mm, 22 grammes

La technologie planar magnetic nécessite de la place pour pouvoir s’exprimer correctement. Audeze, grand spécialiste du domaine, a réussi à miniaturiser ses transducteurs jusqu’à 3 cm de côté, au point de les faire rentrer dans le boîtier d’oreillettes intra-auriculaires. Ils occupent tout de même un espace important avant de diriger le son vers la canule au format classique.

L’encombrement du casque, qui recouvre le pavillon de l’oreille, est assez important. Outre trois paires d’embouts différents, Audeze livre quatre types de crochets pour positionner de façon ferme le casque sur et autour de ses oreilles. En échange de ces efforts, vous pourrez profiter des caractéristiques propres aux casques planar magnetic (une scène sonore plus précise et une sortie uniforme), où vous voulez, quand vous voulez. Cette technologie étant par essence semi-ouverte, il faudra éviter les environnements trop bruyants.

LES +
Planar magnetic
Crochets de support
Large bande passante


LES -
Encombrement
Nombre d’embouts fournis


9. Beyerdynamic Xelento Remote : les meilleures technologies Beyer dans un intra-auriculaire

Prix : 799 €

Caractéristiques : 16 ohms, 8-48 000 Hz, 2x câbles détachables, télécommande et micro, jack 3,5 mm, 7 grammes

Le Xelento Remote de Beyerdynamic est devenu une référence des casques intra-auriculaires. La technologie propriétaire Tesla a été mise en œuvre avec des transducteurs bénéficiant d’un important champ magnétique. Le résultat est une excellente tenue de la membrane des transducteurs, avec de la rapidité dans les transitoires et un grave pêchu. L’impédance classique de 16 ohms le destine à tous les usages.

La finition chrome et noir confirme le positionnement haut de gamme du Xelento Remote. Les câbles détachables sont livrés en deux exemplaires : un simple et un second avec télécommande et micro intégré. Afin de parfaire l’introduction dans vos oreilles, Beyerdynamic livre pas moins de dix paires d’embouts différents, dont trois à mémoire de forme. Vous devriez trouver celui correspondant à vos oreilles. Le format arrondi et assez compact du boîtier lui permet de s’insérer dans le pavillon pour bien tenir en place.

LES +
Large bande passante
Cordons avec ou sans télécommande
Finition


LES -
Isolation aux bruits extérieurs


10. Sony IER-Z1R : le casque intra-auriculaire entièrement dédié à la Hi-Res

Prix : 2 199 €

Caractéristiques : 3x transducteurs, 40 ohms, 3-100 000 Hz, 2x câbles détachables dont un symétrique TRRS, 26 grammes

Sony propose l’un des casques intra-auriculaires les plus exclusifs du marché. Les oreillettes du IER-Z1R sont fabriquées à partir de zirconium, un métal rare et très solide. La finition fait la part belle au chrome avec un dessin extérieur aux reflets chics. Ce casque ne passe pas inaperçu. Il est livré avec deux câbles : un classique avec prise jack 3,5 mm et un symétrique sur prise jack 4,4 mm TRRS.

A l’intérieur, Sony a placé trois transducteurs de très haut niveau : un diaphragme de 12 mm, un transducteur à armature équilibrée et un super tweeter de 5 mm montant à 100 kHz. Ils sont tous trois parfaitement alignés pour une cohérence totale de la reproduction sonore. Treize paires d’embouts différents vous permettront d’adapter le IER-Z1R à vos oreilles. C’est le compagnon idéal des baladeurs Hi-Res très haut de gamme du constructeur japonais.

LES +
Triple transducteur
Très large bande passante
Câble symétrique


LES -
Peu discret
Prix


Plus ou moins petit, plus ou moins léger, avec un support autour de l’oreille ou en appui à l’intérieur du lobe, les casques intra-auriculaires proposent différents formats. En dehors des capacités sonores et autres fonctionnalités annexes, le confort est le premier élément à prendre en compte. Certains fabricants livrent différents embouts, mais il est parfois possible qu’aucun ne corresponde à votre conduit auditif. L’adéquation morphologique est bien plus complexe qu’avec un casque à poser simplement sur les oreilles. Même si là aussi, il existe des différences entre les marques et les modèles.

Si vous n’en avez encore jamais acquis par le passé, il est donc primordial d’essayer un casque intra-auriculaire avant l’achat. Le casque filaire a encore son mot à dire face au Bluetooth : il garantit des écoutes Hi-Res tant que la bande passante des transducteurs le permet. La qualité de ces derniers est très disparate entre les modèles d’entrée de gamme et les très haut de gamme. Dans ce domaine, le type de transducteur et leur quantité peuvent faire la différence. C’est le fabricant qui a le dernier mot selon la signature sonore qu’il applique à son casque. Elle n’est, comme pour les enceintes Hi-Fi, jamais réellement neutre. Même si la reproduction des graves est souvent le critère numéro un, le respect des autres registres et l’ampleur de la scène sonore caractériseront un casque intra-auriculaire plus ou moins bien réussi.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !