Votre panier est vide

Rubriques :
News

Snoop, fan d'Herbie

Par Nicolas Gal |

Snoop Dogg était sur scène lors du gala Kennedy Center Honnors au mois de décembre pour rendre un hommage musical à Herbie Hancock.

Imaginez une salle magnifique, un président des États-Unis en goguette pour vous remettre une médaille, des centaines d’invités prestigieux et une pléiade d’artistes qui montent sur scène pour vous rendre hommage. Ça semble effectivement assez improbable (pour nous, gens normaux), mais c’est le plaisir qu’ont chaque année cinq personnalités américaines du monde des arts à la carrière exemplaire, lors du gala Kennedy Center Honnors, à Washington. L’édition 2013, qui a eu lieu au mois de décembre, a vu l’actrice Shirley MacLaine et les musiciens Carlos Santana, Billy Joel, Martina Arroyo et Herbie Hancock être honorés pour l’ensemble de leur œuvre. Ce dernier, maitre du piano pouvant se vanter d’être l’un des musiciens les plus influents du XXe siècle, a vu un groupe pour le moins original monter sur scène pour interpréter l’un de ses morceaux phares... Alors que la voix grave du speaker annonce un à un les célèbres musiciens de jazz que sont Marcus Miller, Vinnie Colaiuta, Lionel Loueke et Michael Bearden, le nom de Snoop Dogg retenti, tandis que le rappeur apparait sur scène, les yeux dissimulés derrière d’imposantes lunettes de soleil. Commence une reprise de Cantaloupe Island, dans une version popularisée par le groupe de hip-hop Us3 et rebaptisée Cantaloop.

Trois minutes de fusion hip-hop jazzy, sous les yeux de Barack Obama et de sa femme, d’une salle pleine à craquer et, évidemment, d’un Herbie Hancock qui ne boude pas son plaisir. Un hommage que conclura le rappeur de Long Beach par ces mots « Thank you Herbie for creating hip-hop ». Culte ! On ne peut s’empêcher d’imaginer Joey Starr et Francis Cabrel reprenant du Johnny Hallyday sous les yeux de François Hollande… Ça aurait probablement une autre allure !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article