Votre panier est vide

Rubriques :
News

La danse de l'ours

Par Marc Zisman |

L'éclectique deuxième album électro des 2 Bears...

Deux ans après un envoûtant Be Strong, très porté sur les sonorités house made in Chicago, les 2 Bears signent un deuxième album assez surprenant, The Night Is Young. On ne savait pas trop si ce projet emmené par le tandem composé de Joe Goddard (de Hot Chip) et de Raf Rundell (alias Raf Daddy, DJ au Ministry of Sound notamment) était à la base une récréation ou un quelconque side-project. On comprend désormais que l’affaire est sérieuse. Mais plus que la surprise du deuxième épisode de cette aventure des deux nounours britanniques du dancefloor, c’est l’éclectisme de The Night Is Young qui surprend. On retrouve certes ici l’ADN house et toutes les vibrations 100% dancefloor qui collent aux deux producteurs, avec des sons et des ambiances faisant ouvertement référence à la house des années 90, mais aussi des musiques tout autre. Reggae, pop, disco, soul, la palette est assez large. Raf Daddy aime à citer l’esprit des Specials et surtout de leur (presque) suite, les Fun Boy Three, comme influence majeure à ce nouveau disque. Même côté textes, les 2 Bears ne font pas exclusivement dans l’hédonisme à gogo, lançant çà et là quelques paroles politiquement engagées et se penchant sur les interrogations liées à la crise de la quarantaine naissante… Enfin, histoire d’étendre encore davantage l’arc-en-ciel proposé par ce duo sans œillère, deux titres ont été enregistrés en Afrique du Sud avec des musiciens locaux…





De passage à Paris, les 2 Bears évoquent leur deuxième album.



ÉCOUTER LA PLAYLIST DE THE 2 BEARS

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article