Votre panier est vide

Rubriques :
News

Enrico Pieranunzi en ménage à trois

Par Max Dembo |

Le pianiste italien pris entre son épouse (la musique classique) et sa maîtresse (le jazz)...

Pour son album Ménage à trois qu'il vient de publier chez Bonsaï Music, Enrico Pieranunzi s’est bien entouré. Avec sa rutilante rythmique composée d’André Ceccarelli et Diégo Imbert, le virtuose transalpin peut dérouler toutes les nuances des teintes de son jeu. Maîtrisant parfaitement toute l’histoire du piano jazz avec une préférence pour Bud Powell, Paul Bley et surtout Bill Evans, Pieranunzi a également une connaissance intime du répertoire romantico-impressioniste européen : de Liszt à Ravel, de Chopin à Rachmaninov... Le ménage à trois qu’il conduit ici et dans lequel il parvient à harmonieusement faire vivre ensemble son épouse (la musique classique) et sa maîtresse (le jazz) est un régal harmonique. Comme Pieranunzi le dit lui-même, « ces deux–là, mes deux muses musicales, se connaissent et s’estiment réciproquement sans être jalouses l’une de l’autre. De mon côté je les traite avec une égale attention et délicatesse, un égal respect. »



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !