Votre panier est vide

Rubriques :
News

Aufgang, chapitre 2

Par Marc Zisman |

Un cocktail explosif baptisé Istiklaliya pour Rami Khalifé, Francesco Tristano Schlimé et Aymeric Westrich...

Première obligation : oublier illico la fatigante étiquette marketing « quand le musique classique rencontre la musique électronique… ». En créant Aufgang en 2005, les pianistes Rami Khalifé et Francesco Tristano Schlimé et le batteur Aymeric Westrich n’ont pas réellement théorisé ou planifié l’union de leurs forces musicales. Certes leur formation classique en béton armé en fait des musiciens à part lorsqu’il est question de s’aventurer dans des jardins électroniques, rock, jazz, world ou autres. Mais l’univers Aufgang reste insaisissable par essence. Et c’est tant mieux… Après un premier album éponyme tentant de poser ce décor inédit, les trois amis signent avec Istiklaliya un disque plus abouti, qui resserre son discours, met davantage en exergue la mélodie et s’amuse brillamment avec les données rythmiques.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article