Votre panier est vide

Rubriques :
News

5 questions à... Lise Berthaud

Par Léo Gaudier |

Du 17 au 23 juillet prochain, la commune de Cordes-sur-Ciel vivra au rythme de la 44e édition du festival Musique sur Ciel. Comme chaque année, l’événement est l’occasion d’assister aux performances de prestigieux artistes parmi lesquels la jeune altiste Lise Berthaud à qui Qobuz a pu poser quelques questions.

La renommée de Musique sur Ciel est fortement liée à ses programmations particulièrement soignées grâces auxquelles le public peut voir défiler de nombreux artistes de la scène internationale. Cette année encore, le casting est impressionnant : Philippe Hersant, Tedi Papavrami, Augustin Dumay, Salomé Haller sont quelques-uns des grands noms qui seront à l’affiche de cette 44e édition.

Lise Berthaud créera l’événement en interprétant des œuvres de Brahms, de Bartók et de Philippe Hersant, promettant un instant musical éclectique. L’altiste possède un palmarès impressionnant pour son si jeune âge : Lauréate du Concours Européen des Jeunes Interprètes, Prix Hindemith du Concours International de Genève, Nomination aux Victoires de la Musique Classique, des participations dans de nombreux festivals à travers le monde et des collaborations avec de multiples artistes de renom. La musicienne a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Quelle est pour vous la particularité de Musique sur Ciel, un festival auquel vous avez déjà participé ?

Lise Berthaud : Je suis très heureuse de revenir jouer à Cordes après toutes ces années. J'ai tellement de bons souvenirs. C'était mes premiers concerts et je les partageais avec mes amis Sarah Nemtanu, Jerome Compte et Bertrand Chamayou.

Le cadre de Musique sur Ciel étant des plus idyllique, comment un lieu agit (ou non) sur votre jeu ?

A Cordes, j’ai toujours eu la sensation que l'on perdait la notion du temps. L’ambiance de travail est idéale avec ce cadre si calme. Le fait d’être logé, de répéter et de se produire au cœur du village permet une proximité très spéciale avec le public mais aussi les habitants.

Cette année, vous jouerez notamment des œuvres de Philippe Hersant. Parlez-nous de cette singularité d’interpréter la musique d’un compositeur contemporain vivant avec lequel vous pouvez donc échanger.

En 2002 Philippe Hersant était déjà le compositeur en résidence à Cordes (comme l'ont été Kurtag, Escaich, Dutilleux et j’en passe). Je jouais sa pavane pour la première fois, je me rappelle de sa gentillesse et de sa bienveillance à ma première lecture, aujourd'hui sa pièce fait partie intégrante de mon répertoire.

Profitez-vous des festivals auxquels vous participez pour écouter vos consœurs et confrères ?

Après 10 ans, j'ai hâte de retrouver cette église et de retrouver mes amis et collègues Pierre Foucheneret, Romain Descharmes et Christophe Morin.

En tant que spectatrice, quel est le concert que vous attendez avec le plus d’impatience cette année ?

Le problème c'est qu'avec mon planning je ne peux jamais réserver des places de concert à l’avance du coup c'est toujours un peu à l'improviste. Cet été j’espère profiter un peu des concerts de la Roque d'Anthéron car je serai une des professeurs de l'Académie de musique de chambre.

Le site officiel du festival Musique sur Ciel

Pour suivre tout ce qui se passe en classique sur Qobuz, rejoignez-nous sur notre superbe page Facebook Classique ! www.facebook.com/QobuzClassique

À découvrir autour de l'article