Rubriques :
Vidéo du jour

Staple Singers, sacrée famille

Par Marc Zisman |

Les 6 albums Stax du groupe de Pops Staples et de sa fille Mavis ressortent enfin en Hi-Res 24-bit. Des pépites soul à redécouvrir d'urgence !

Entre 1953 et 1976, sur les labels United, Vee-Jay, Checker, Riverside, Epic et Stax, les Staple Singers enregistrent des merveilles qui fusionnent le gospel, la soul et le blues et surtout offrent à l’Amérique la BO de la lutte pour les droits civiques des Noirs.

Dirigée par le paternel Roebuck ‘Pops’ Staples, cette famille en or qui embarque le gospel sur des chemins inédits et surtout séculaires réunit ses enfants, Cleotha, Pervis, Yvonne et évidemment la grande Mavis dont la voix surpuissante est l’impeccable contrepoint de celle de son père.

Ce père élevé dans une plantation du Mississippi avant de s’exiler dans l’industrielle Chicago à 20 ans chanta d’abord le gospel traditionnel. Au fil des ans, Pops Staples remplace Jesus par Baby dans ses chansons mais les messages restent positifs… Messages qui deviendront protest songs. Et l’Amérique des sixties célèbre leur Respect Yourself, I'll Take You There et autre If You're Ready (Come Go With Me).

Comme Sam Cooke et Ray Charles, les Staple Singers se sont éloignés du Seigneur pour toucher le plus grand nombre et devenir des messagers d’une paix rêvée dans une Amérique chahutée. Et le gang de Pops se met même à reprendre les hymnes pacifistes d’un certain Bob Dylan comme Masters of War ou Blowin’ In The Wind



Leurs six albums pour le label Stax, Soul Folk in Action (1968), https://www.qobuz.com/fr-fr/album/well-get-over-the-staple-singers/pkesvguok365a (1970), The Staple Swingers (1971), Be Altitude: Respect Yourself (1972), Be What You Are 1973) et City in the Sky (1974), ressortent pour la première fois en version remastérisée en Hi-Res 24-bit/192 kHz et 24-bit/96 kHz.



Steve Cropper, le grand guitariste du label, par ailleurs membre des MG’s de Booker T, participe aux deux premiers. Mais lorsqu'il quitte Stax, le nouveau boss Al Bell enfile sa veste de producteur et décide d’embarquer les Staple Singers dans le mythique studio de Muscle Shoals en Alabama pour les doter d’un son plus funky, donc plus en phase avec les goûts de l’époque.

Des albums à redécouvrir de toute urgence pour mieux comprendre pourquoi d’Elvis aux Stones en passant évidemment par Dylan, l’âme des Staple Singers s’est immiscée dans tous les recoins de la musique populaire du XXe siècle.



ECOUTEZ LES STAPLE SINGERS SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article