Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Ray Lema et Laurent de Wilde, quatre mains dans la main

Par Marc Zisman |

Avec "Wheels", les deux pianistes signent un deuxième album en duo lorgnant aussi bien vers l'Afrique que les Caraïbes ou l'Amérique...

En 2016, Ray Lema et Laurent de Wilde gravaient dans la cire Riddles, fruit de leurs fascinants échanges pianistiques. D’autant plus passionnants que ces deux-là, qui s’étaient en fait rencontrés dès 1991 sur un plateau télé, n’ont jamais arpenté des chemins balisés.

Le Congolais septuagénaire a nourri sa musique d’épices glanées aux quatre coins du monde. Quant à son cadet de quinze ans que l’on crût juste « pianiste de jazz » il n’a cessé de multiplier les itinéraires bis, tâtant de l’électro, du slam ou du reggae, sur une scène de théâtre ou sur la pellicule de documentaires…

La belle langue hybride de Ray Lema et Laurent de Wilde est à nouveau au cœur de Wheels (Roues), enregistré sur deux Steinway. Cette fois, leur feuille de route ce sont justement ces roues, dentées, qui s’emboîtent pour faire tourner une mécanique de précision. Des roues rythmiques telles qu’on les appelle en Afrique qu’ils ont travaillés sur un idéal de complémentarité totale.

Les compositions nées de leur travail jouent avec le temps et l’espace, et leurs rythmes sont aussi bien inspirés d’Éthiopie (Abyssinight) que du Congo (Wheels et Lubablue), des Caraïbes (Poulet bicyclette, Saka Salsa), des États-Unis (I Miss You Dad et Chains) ou du Nigeria (Human Come First). Un vrai sommet de complicité.

ÉCOUTEZ "WHEELS" DE RAY LEMA & LAURENT DE WILDE SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article