Votre panier est vide

Rubriques :
News

Prince, 5 ans déjà...

Par Marc Zisman |

Le 21 avril 2016, le génie de Minneapolis quittait prématurément la terre, laissant derrière lui un héritage toujours aussi fascinant...

Stoppée net ! La planète musique est stoppée net lorsque tombe la nouvelle de la disparition subite de Prince il y a cinq ans jour pour jour. Retrouvé mort dans un des ascenseurs de Paisley Park, sa résidence où sont installés ses studios d'enregistrements, Prince Rogers Nelson, victime d’une overdose accidentelle de Fentanyl, tire sa révérence à seulement 57 ans, laissant derrière lui un héritage imposant composé d’une quarantaine d’albums officiels et de milliers d’heures d’enregistrements méticuleusement conservés chez lui…

Dans la famille funk, Prince fut un genre à lui seul. En quarante ans de carrière, il aura réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs James Brown, Sly Stone et George Clinton à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électroniques voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui même s’il brilla essentiellement entre 1978 et 1988, véritable âge d’or princier, ne cessera de fasciner tant ses consœurs et confrères que la critique et évidemment ses hordes de fans...

Depuis cinq ans, les rééditions deluxe de ses disques mythiques (Purple Rain, 1999 et Sign o' the Times) côtoient les albums blindés d’inédits (le magnifique piano solo capté en 1983 Piano & A Microphone, l’exquis Originals où il interprète lui-même les chansons qu’il avait écrites pour autrui, et Welcome 2 America, album entièrement inédit enregistré en 2010 par Prince avec Tal Wilkenfeld, Chris Coleman, Morris Hayes, Liv Warfield, Shelby J. et Elisa Fiorello, et attendu le 30 juillet 2021). Et la Prince-osphère spécule sur la caverne d’Ali Baba de ces cargaisons de bandes jamais diffusées, sachant que Prince enregistrait quasiment tout ce qu’il faisait, sur scène comme dans ses studios.

LISEZ NOTRE GRAND ANGLE SUR L'ÂGE D'OR DE PRINCE

ÉCOUTEZ PRINCE SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article