Catégories :

Pomme, à croquer !

Avec son superbe 2e album réalisé avec Albin de la Simone, la jeune Lyonnaise se démarque encore plus de ses concurrentes...

Par Stéphane Deschamps | Vidéo du jour | 5 novembre 2019
Réagir

Si elle était née dans le Tennessee plutôt qu’à Lyon, Claire Pommet serait sans doute une star de la country à l’ancienne, qui se produirait sous le nom de Apple et transcenderait des chansons tragiques de sa voix vibrante. Mais elle est née à Lyon, elle s’appelle Pomme et c’est la France qui l’adore. Ce qui ne l’empêche pas de chanter des histoires tragiques d’une voix vibrante.

Sur Les Failles, son deuxième album paru vendredi et élégamment mis en musique par Albin de la Simone, entre folk et pop moderne, Pomme rime toujours (presque) avec automne, mais jamais avec monotone. Ses failles vont de la fissure au précipice, de la douce clarté des Séquoias (tube potentiel) à l’étrange liturgie qui clôt l’album, et l’ouvre sur l’ailleurs.



Les chansons de Pomme frissonnent beaucoup, tournent autour des mêmes thèmes – l’incertitude, la mort, les souvenirs familiaux qui serrent la poitrine – et allègent l’auditeur de ses propres tourments. Qu’elle soit seule avec son auto-harpe comme une vraie folkeuse ou entourée d’arrangements épiques, Pomme est toujours une chanteuse de l’intime.



Ce qui fait la différence entre Pomme beaucoup d’autres chanteurs et chanteuses du moment, et qui explique sans doute sa côte d’amour, c’est qu’elle chante un peu toujours la même chanson. Une mélodie sortie d’un vieux disque de Roy Orbison et qui hante les failles d’une chanteuse de 23 ans. Il y a un vrai courage à se dévoiler ainsi, sur le fond (les textes) et la forme (cette voix qui n’a pas peur de s’envoler). C’est sans doute le courage des oiseaux que chantait Dominique A il y a bientôt 30 ans.



ECOUTEZ "LES FAILLES" DE POMME SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters