Catégories :

Morgane Imbeaud, l'après Cocoon

Cinq ans après "Les Songes de Léo", l'ancienne chanteuse de Cocoon signe un nouvel album solo très personnel conçu notamment avec Jean-Louis Murat, H-Burns, Mickey 3D, Chris Garneau et la comédienne Marina Hands...

Par Nicolas Magenham | Vidéo du jour | 22 février 2020
Réagir

Ex-voix du groupe Cocoon, Morgane Imbeaud chante enfin à la première personne, en français et en anglais. L’interprète à la voix claire et douce publie en solo Amazone, après une (trop ?) longue période consacrée à des collaborations diverses et variés : avec le chanteur américain Elias Dris par exemple, ou encore son compatriote auvergnat Jean-Louis Murat, présent ici en tant que parolier sur deux titres.

Parmi ces derniers, on trouve Au Nord, un morceau qui fait référence, entre autres, à l’endroit où a été conçu l’album. La matrice d’Amazone se situe en effet dans les vallées glacières de Scandinavie, en particulier sur l’îlot norvégien Gressholmen, à qui Morgane Imbeaud dédie une chanson. « C’est là où je me suis dit qu’il était temps de m’assumer telle que j’étais et d’oser le faire, d’oser dire des choses aussi. », explique-t-elle. La chanteuse évoque donc ses voyages initiatiques, mais aussi ses coups de cœur et ses coups de gueule, comme dans Amazone. Avec sa mélodie à la Gérard Manset, cette chanson est un hymne féministe dans lequel elle déclare qu’elle est “de celles qui se lèvent, (…) de celles qui règnent ».



La posture combative de Morgane Imbeaud tranche constamment avec une voix terriblement douce et une musique qui ne cherche jamais à épater la galerie. Un autre bon exemple de cette esthétique contrastée se trouve dans Let You Down. À la manière d’une Dorothy Gale des temps postmodernes, elle joue le rôle de la bonne copine énergique qui « ne te laissera jamais tomber », le tout sur un slow affublé d’une simple boite à rythme et d’un orgue électrique d’un autre âge.



La réalisation élégante et dépouillée de l’album est due à Renaud Brustlein alias H-Burns, lequel fait la part belle à un clavier Rhodes mi hypnotique, mi nostalgique, mais aussi à de fringantes guitares électriques, et surtout à une voix sans aucun effet. Outre Murat, on notera la participation de Mickael Furnon, leader de Mickey 3D, sur Je ne vous oublierai jamais.

Quant au songwriter américain Chris Garneau et à l’actrice française Marina Hands, ils prêtent leur voix sur, respectivement, le déchirant et nocturne Je t’en veux et le lumineux Messenger. Cet album émancipateur a beau avoir été pensé à la première personne, Morgane Imbeaud ne peut s’empêcher d’être (bien) accompagnée ici ou là.

ÉCOUTEZ "AMAZONE" DE MORGANE IMBEAUD SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures