Votre panier est vide

Rubriques :
News

Jazz sans frontières

Par Max Dembo |

Yacine Boularès, Vincent Segal et Nasheet Waits réunis autour du stambeli...

Les chemins de traverse, les itinéraires bis, les terres vierges… Quel que soit le sobriquet donné à cet album, Yacine Boularès, Vincent Segal et Nasheet Waits signent avec Abu Sadiya qui parait sur le label Accords Croisés, une œuvre hors-norme mais surtout magnifique. Trois fortes personnalités réunies autour du stambeli, ce rite de possession musico-thérapeutique implanté en Tunisie par des populations venues d'Afrique subsaharienne et qui mêle musique, danses et chants durant lequel certains participants entrent en transe et incarnent des entités surnaturelles… Le saxophoniste franco-tunisien, le violoncelliste français et le batteur new-yorkais Nasheet Waits relient les continents et les sons, les rythmes et les mélodies, pour faire de ce Abu Sadiya un superbe alliage entre jazz, musique improvisée, Afrique sub-saharienne, Afrique du Nord et rythmes du stambeli. Avec cette création originale, le trio explore et sublime ce mythe fondateur à l’origine de la naissance d’une musique traditionnelle tunisienne parfois réprimée, et rendent un hommage touchant à ce patrimoine musical. On ne peut que se laisser porter par ce voyage tant spirituel que mélodique. Un grand disque dont Yacine Boularès évoque ici la genèse :



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !